La franchise et ses grands principes

En France, le poids économique des franchises ne cesse d’augmenter à l’image des points de vente sous-enseigne qui apparaissent. On parle alors d’un modèle de plus en plus porteur, le territoire français se positionnant comme véritable leader du secteur européen.

 

Qu’est-ce qu’une franchise ?

Le terme « Franchise » représente un mode de collaboration entre deux entrepreneurs indépendants financièrement et juridiquement, à savoir le franchisé et le franchiseur. Le principe repose sur un accord permettant au franchisé d’exploiter une activité commerciale ou une franchise de services. Ainsi, l’entrepreneur optimisera ses chances de succès, le concept étant préalablement défini et profitant d’une certaine notoriété, tandis que le franchiseur profitera d’un développement commercial amplifiant son réseau professionnel.

Franchise Concept on Blackboard

Pour obtenir la possibilité de devenir franchiseur, le créateur de l’entreprise devra pouvoir justifier de trois années de réussite sur trois différents points de vente. Il pourra alors exploiter et développer son propre réseau de franchises. Pour cela, ce dernier devra octroyer le droit d’exploiter sa marque. Le franchiseur veillera au respect de l’image de marque de sa franchise, il transmettra au franchisé sa stratégie commerciale, ses normes de qualité, ainsi que son savoir-faire.

Le franchisé, quant à lui, se présente en tant qu’entrepreneur indépendant. Il est sélectionné par le franchiseur et profitera de l’expérience et du savoir-faire transmissible de ce dernier, ainsi que d’une assistance technique et commerciale afin de mener à bien son projet. Le franchisé respectera les obligations prévues dans le contrat de franchise.

 

La candidature à la franchise

Le franchisé en quête de son futur projet professionnel, devra présenter sa candidature au franchiseur concerné. Afin de conclure un engagement avec l’autre partie, le franchisé devra présenter des compétences assurées et un profil correspondant aux critères de l’entreprise. Ce marché étant en plein essor, les candidatures se veulent être plus nombreuses, proposant des aptitudes plus qualifiées les unes que les autres. Il est donc essentiel de se démarquer de la concurrence afin d’optimiser ses chances de réussite.

La première étape consistera à s’orienter en direction du secteur d’activité le plus apte à répondre aux besoins du candidat. Suite à cela, le calcul de l’apport personnel sera à réaliser afin de vérifier ses capacités à œuvrer. Lorsque toutes les pièces seront réunies, le franchisé entrera en contact avec le franchiseur de son choix, qui lui proposera, ou non, un entretien afin de vérifier la véracité des dires, ainsi que le sérieux du candidat.

Pour convaincre un auditoire, il faut avant tout faire preuve d’un grand professionnalisme en présentant un dossier complet et détaillé. Le montage d’une étude de marché se veut alors être indispensable. Également, un apport financier personnel ainsi qu’une bonne expérience dans le domaine seront un plus.

 

Comment choisir une franchise ?

Créer une entreprise en franchise implique un engagement sur une durée déterminée. Se lancer dans la franchise ne doit pas être effectué à la légère. Ce type de projet nécessite réflexion, motivation et préparation. De manière à entreprendre un choix réfléchi, détaillons ce dernier en 8 étapes importantes.

  • Réaliser son propre bilan professionnel

Avant de se lancer dans une quelconque candidature, le franchisé devra prendre en considération ses compétences, son savoir-faire personnel, mais également toutes les conditions liées à l’activité visée. Il est primordial d’étudier chaque point de ce domaine tel que le quotidien du métier, ses impératifs et besoins.

  • Prendre connaissance des coûts de la franchise

Adopter un nom d’entreprise n’est pas aussi facile que cela. En effet, ouvrir son entreprise sous franchise engendre le paiement de droits d’entrée, correspondant à l’utilisation de la marque, au suivi de la formation, à l’accompagnement dont profitera le franchisé, etc. Si certaines activités n’engendrent que peu, voire pas, de droit d’entrées, d’autres affichent des tarifs variés, atteignant dans certains cas des sommes notables.

  • Vérifier sa solidité financière

Les capacités financières du candidat détermineront ses possibilités. Les fonds énoncés devront être réels, disponibles et facilement déblocables. Veillez également à la bonne rentabilité du projet et à la pérennité de la franchise. Un bilan prévisionnel saura guider l’intéressé dans ces éléments.

  • S’informer sur les différents réseaux

Il existe des annuaires en ligne mettant à disposition les différentes franchises disponibles selon les secteurs d’activité. Il est également possible de réaliser ses recherches par soi-même, en visitant les différents sites internet des franchiseurs. Vous y trouverez, sans nul doute, de précieuses informations. Afin d’obtenir des renseignements des plus fiables, les candidats peuvent recourir aux services d’experts réalisant des enquêtes approfondies.

  • Première sélection et prise de contact

Lorsque le candidat aura sélectionné la franchise répondant au mieux à ses compétences et objectifs, ce dernier contactera l’entreprise en question afin d’échanger sur les éventuels projets et appréhender au mieux les attentes du franchiseur.

  • Rendre visite aux différentes franchises

Souvent, les meilleures informations concernant l’ouverture d’une franchise se trouvent dans l’expérience des franchisés de l’entreprise déjà présents sur le marché. Le candidat pourra alors demander des rendez-vous avec ces derniers afin de connaître leurs impressions sur la rentabilité du projet, sur la qualité de l’assistance du franchiseur, le quotidien du métier, les avantages et inconvénients existants.

  • Étudier le DIP

Le DIP, ou le Document d’Information Précontractuel est disponible à toute personne s’intéressant au réseau de franchise. Dans ce dernier, seront disponibles les informations de base de l’entreprise, telles que la présentation générale du franchiseur et de l’entreprise, les principaux éléments présents dans le contrat, … Pour davantage de sécurité, le candidat pourra faire analyser ce document par un expert-comptable spécialisé dans ce domaine.

  • Réaliser l’étude de marché

Dans la majorité des cas, les franchiseurs vous feront part d’une étude de marché établie par leurs soins. En décidant d’approfondir les données et recherches, vous obtiendrez une idée plus précise de la potentialité du projet.

 

Qu’est-ce qu’un contrat de franchise ?

Le contrat de franchise est un accord de réitération d’activité établi entre deux parties (le franchisé et le franchiseur), dans le cas où l’enseigne franchiseur souhaite élargir son activité afin d’accroître son concept, et où le franchisé désire profiter de ce nom pour créer sa propre entreprise. Le contrat décrit les modalités de la mise à disposition des signes distinctifs de l’enseigne tels que son nom, son identité, son savoir-faire, ainsi que son assistance technique et commerciale. En contrepartie de cela, le franchisé s’engage à verser une contribution directe ou indirecte au franchiseur.

Le contrat de franchise ne possède pas de définition légale. Il régit les différentes règles obligatoires entre les différentes parties, c’est-à-dire, celles relatives au DIP. L’intervention d’experts juridiques lors de la rédaction de ce contrat lui apportera fiabilité, sécurité et irréfutabilité.

En savoir plus sur la Franchise

Quelles sont les démarches d’ouverture d’une franchise ?

Si l’Europe s’impose comme étant le premier continent en termes de franchises à l’international, la France trône sur la première place en termes de réseaux, affichant fièrement la troisième position mondiale. L’ouverture d’une franchise représente une aventure fructueuse tant pour le franchisé que pour le franchiseur, expliquant ainsi un intérêt en perpétuelle croissance auprès des entrepreneurs…

Lire la suite

Le site, Les Echos de la Franchise a fermé depuis Janvier 2019.

Retrouvez tout nos services sur le site Les Echos Solutions catégorie Franchise et Retail.