Analyse

Travaux et Habitat : entreprendre au sein d’un secteur « à taille humaine »

2012-07-26T17:00:00+02:00

14.09.2009 mis à jour le 26.07.2012, 


imprimer

Relativement limité en nombre de réseaux, le secteur des travaux et de l'habitat n’en est pas moins accueillant pour les entrepreneurs. Notamment grâce à la possibilité de démarrer son activité depuis le domicile.

un secteur a taille humaine
Crédits photo : Getty Images
Travaux et Habitat : un secteur limité en termes de nombre de réseaux

Part des réseaux

En 2011, le secteur du bâtiment comptait 39 réseaux1 soit 2,5 % du nombre total de réseaux actifs. Il totalisait alors 1 369 unités franchisées, un peu plus de 2,2 % du nombre total d’unités franchisées. Un « petit » secteur au regard des géants de l’équipement de la personne et des services à la personne avec respectivement 342 et 164 réseaux. La raison de cette limitation du nombre d’enseignes provient des activités qui en découlent : ce secteur concentre des corps de métiers et des savoir-faire spécifiques, quand la franchise excelle dans la distribution de produits. C’est pourquoi les producteurs et distributeurs de fenêtres ont été les premiers à s’être organisés en réseau. Les activités de service et de conseil associées au secteur de l’habitat, le courtage en particulier, ont peu à peu intégré le modèle de la franchise.


Forme des réseaux

La plupart des réseaux du secteur se développent en franchise : Illico Travaux, La Maison des Travaux, Clair de Baie, Net Habitat, FCA, etc. La concession est aussi un contrat plébiscité par les enseignes de travaux et de l’habitat, à l’image d’Isofrance Fenêtres, Lorenove, Plein Jour ou encore Activ Travaux. Le but recherché est le même qu’avec la franchise : créer un réseau de chefs d’entreprise indépendants, impliqués par leur investissement personnel et financier. Pour sa part, Axeo Travaux a fait le choix de se développer depuis 2011 en licence de marque et non plus en franchise. Le responsable du réseau, Olivier Bouvard, explique ce changement de stratégie par la nature moins contraignante de ce type de contrat pour le candidat.


Fonctionnement des réseaux

Nombre de réseaux n’exigent pas de leurs adhérents qu’ils possèdent un local au moment de leur lancement. C’est le cas des réseaux Cimco Travaux, La Maison des Travaux, Illico Travaux ou Clair de Baie. Les franchisés peuvent ainsi travailler depuis leur domicile : c’est le principe du home office. Comme la plupart des enseignes, Activ Travaux, spécialiste en courtage, estime qu’un local commercial n’est pas indispensable au démarrage, mais il peut être envisagé dans le courant de la troisième année. Par ailleurs, la formation initiale varie selon les enseignes, allant d’une dizaine de jours comme pour Cimco Travaux à six mois chez Clair de Baie. Chez Illico Travaux, les franchisés bénéficient d’un coaching personnalisé par téléphone, d’entretiens individuels et d’un accompagnement sur le terrain pendant les cinq premiers mois de leur activité. De plus, l’animation du réseau est essentielle : des conventions nationales sont régulièrement organisées par les enseignes.

Salons professionnels
  • Le salon Batimat, rendez-vous des acteurs français et internationaux du bâtiment, a réuni en 2011 plus de 2 400 exposants. Les secteurs de la menuiserie et des fermetures, du gros-œuvre, de l’outillage, des services aux entreprises associés au bâtiment et de l’aménagement intérieur et extérieur sont représentés.
  • Plate-forme de rencontres professionnelles du secteur de la construction, Aquibat avance également des solutions aux problématiques économiques, sociales et environnementales du secteur. Le salon réunit 650 exposants et 25 000 visiteurs.
  • Le Salon de l’Habitat accueille 220 exposants et près de 20 000 visiteurs. L’évènement révèle les tendances du secteur et offre l’opportunité de rencontrer des professionnels dispensant leur expertise et leur savoir-faire.

________
1 Source : Fédération française de la franchise, données 2011 (2012)

Sommaire
Dans ce secteur
Fiches pro APCE