Métier

Service aux entreprises : activité méconnue…à l’image positive

2009-11-17T11:08:00+02:00

17.11.2009, 


imprimer

Conseil, communication, service informatique, restauration collective, transports, logistique, coaching…les activités externalisées par les grandes et moyennes entreprises sont de plus en plus variées. Elles concernent 4 millions d’actifs.

Services aux entreprises
Crédits photo : Getty images
L'activité est fondée sur la base de contrats longue durée entre le client et le prestataire.

Cœur du métier : apporter une réponse compétitive

Les sociétés de services aux entreprises ont pour mission d’apporter à leurs clients une solution clé en main à un coût moins élevé que si la prestation était réalisée en interne. Pour évoluer sur ce marché, il faut être capable de cerner les besoins des entreprises et d’y apporter une réponse compétitive. Sens commercial et sens du service sont donc indissociables.


Particularités : un secteur mal connu mais à l’image positive

C’est un paradoxe instructif. Dans un sondage réalisé par Taylor Nelson Sofres pour le compte du Medef, 70% des personnes interrogées déclarent avoir une image plutôt positive du secteur des services. Dans le même temps, seuls 39% ont le sentiment de bien connaître ce marché.
Un sentiment confirmé lorsqu’on demande au même panel quels sont concrètement les métiers ou les professionnels faisant partie du secteur des services. A 62%, les sondés citent en priorité les services publics. Viennent ensuite les services privés (banque, assurance, coiffure, artisanat…) pour 33% des personnes interrogées. Quant aux services aux entreprises, ils sont très rarement cités. Et pourtant, à eux seuls, ils occupent près de quatre millions d’actifs en France.
Autre particularité du secteur des services aux entreprises : son activité est largement fondée sur la base de contrats de longue durée (contrat annuel ou pluriannuel) entre le client et le prestataire.


Sous-secteurs : une offre exponentielle

La plupart des sociétés ont intégré la nécessité de se recentrer sur leur cœur de métier pour réduire leurs coûts. Le nombre de tâches externalisées par les entreprises est croissant depuis une trentaine d’années. Au-delà des classiques activités de conseil en communication, de formation, de maintenance informatique ou de nettoyage, c’est une large palette de services qui s’est développée.
Dans son enquête annuelle d’entreprise, l’Insee liste 20 catégories de services aux entreprises : activités de nettoyage, activités liées à l’emploi (agence de travail temporaire, agence de placement de main d’œuvre…), activités juridiques et comptables, activités de location (véhicules, machines, matériel informatique...), collecte des déchets…
De son côté, le Groupement des Professions de Services (GPS) a retenu sept sous-secteurs : courrier, télécommunications, conseil, formation, recrutement, services informatiques, ingénierie.
 

Sommaire
Dans ce secteur
Fiches pro APCE