Prospective

Les tendances actuelles de la restauration rapide

2010-03-23T08:49:00+02:00

23.03.2010, 


imprimer

Pour le 11e Sandwich & Snack Show, chefs étoilés, professionnels du snacking et chefs d’entreprises en restauration rapide se sont réunis les 10 et 11 février 2010. L’occasion de dénicher de nouvelles idées en matière de produits et de concepts. Panorama des dernières tendances du secteur.

Les tendances de la restauration rapide
Crédits photo : Getty Images
Les tendances 2010 de la restauration rapide.

Des consommateurs en perpétuelle évolution

Dans une société en mutation permanente, les habitudes de consommation évoluent à grande vitesse. Les enseignes doivent donc s’adapter en permanence et innover. Certains restaurants deviennent des lieux de happening et de nouveaux types de restaurants voient le jour.


Mise en pratique

Les séries limitées, l’usage du web 2.0 dans la relation aux clients, les menus communautaires, l’émergence de "bars food", où l’on peut déguster des plats en version miniature.


L’importance des signatures

Face à une offre sans cesse grandissante, les consommateurs ont de plus en plus besoin d’être rassurés. Symbole de stabilité, la marque offre donc un repère. Le rapport entre les clients et les marques évolue : il est plus direct voire affectif, mais aussi plus exigeant. Pour autant, l’être humain ne s’efface pas derrière l’enseigne : au contraire, il reprend une place fondamentale.


Conseils

Travailler sur l’identité de la marque et la proximité avec la clientèle, faire participer les clients dans l’élaboration des menus ou des recettes, créer des rendez-vous avec les consommateurs, miser sur les programme de fidélisation.


L’hyperspécialisation des enseignes

Bars à jus de fruits, à chocolat, à pâtes… Pour se différencier, beaucoup de nouvelles enseignes ont élaboré leur concept autour d’un produit. Ce souci d’identification auprès des clients ouvre la porte à de nombreux concepts régionaux.


Vers un snacking haut de gamme

Guy Martin, Paul Bocuse ou Marc Veyrat… De nombreux chefs se sont lancés sur le créneau du snacking haut de gamme. Jacques Pourcel, cofondateur du Jardin des sens à Montpellier et propriétaire d’une vingtaine d’établissement dans le monde entier, explique ce nouvel engouement : « Le marché du snacking évolue avec des produits de qualité de plus en plus abordables. Aujourd’hui, la restauration rapide est donc devenue une réelle alternative à la restauration traditionnelle. »


Mise en pratique

Les ingrédients plus travaillés, le retour des herbes et des épices, travail de communication sur les sens.


Le retour aux sources

Las du stress des grandes villes, les citadins rêvent de nature et de grands espaces. Ils se préoccupent de plus en plus de leur santé, de la sureté alimentaire et admirent la simplicité du mode de vie ancestral, mais ne sont pas prêts à renoncer à la modernité. Les légumes, les céréales, les soupes et les barbecues font leur grand retour, avec les produits bio ou issus de la ferme.


Mise en pratique

Produits de saison, bruts et peu transformés, travail visuel et gustatif sur le rustique, l’approvisionnement direct chez le producteur, la communication sur l’origine des ingrédients.

Sommaire
Dans ce secteur
Fiches pro APCE