Réseau

Devenir franchisé : gérer son personnel en profitant du savoir-faire du réseau

2009-12-09T15:06:00+02:00

09.12.2009, 


imprimer

Gérer les attentes, coacher, écouter les problèmes, résoudre les conflits naissants... La gestion quotidienne des salariés n’est pas un long fleuve tranquille.

Savoir faire réseau
Crédits photo : Getty images
Le rôle de chaque salarié doit être clair et précis. 

Réagir vite

Tous les jours, les franchisés doivent composer avec les humeurs, voire les problèmes, de leurs salariés. Si untel est malade, il faut le remplacer, si tel autre a des comportements négatifs avec la clientèle, il faut le reprendre sans attendre. Un bon manager doit savoir gérer toutes ces situations sans tomber dans un autoritarisme excessif.


Planifier le travail

Le rôle de chaque salarié doit être clair et précis. Dans un restaurant, tel serveur s’occupera de telles tables, dans un magasin de prêt-à-porter, telle vendeuse fera de la mise en rayon le matin et de l’encaissement l’après-midi. Dans les établissements recevant du public, l’improvisation des postes est impossible. Vous devez donc établir des plannings de présence, de prises de postes, en alternant de façon équitable les rôles. Le franchiseur peut vous proposer des outils de gestion administrative des ressources humaines qui vous aideront à organiser le travail de vos salariés. Il faut les utiliser car cela fait également partie du savoir-faire de la tête de réseau.


Déléguer

Personne n’aime déléguer car cela implique une perte de contrôle, du temps perdu à expliquer, des résultats inattendus, une dilution des critères personnels et un stress lié à la perte de pouvoir. Et pourtant, une bonne délégation vous permettra de vous concentrer sur des points à plus forte valeur ajoutée et de développer les compétences de vos équipes. Veillez à être clair sur la mission attendue et obtenez de vos salariés qu’il vous résume ce qu’ils ont compris de la mission et de ses conséquences. Restez disponible pour aider mais n’interférez pas en permanence. Si un salarié vous demande de l’aide, exigez qu’il propose des solutions, afin qu’il apprenne sans cesse.


Résoudre les conflits

Tout le monde n’est pas fait pour s’entendre au travail. Des tensions entre collègues peuvent apparaître, des conflits surgir avec vous... Il faut dans la mesure du possible régler ces problèmes avant qu’ils ne deviennent insurmontables. N’hésitez pas à reprendre les collaborateurs en les conseillant, en leur suggérant des améliorations et en cherchant des solutions.
Si la situation s’avère intenable et qu’un licenciement s’impose, demandez conseil et soutien à votre franchiseur. Tous les réseaux possèdent des services juridiques et là encore il serait dommage de ne pas profiter de leur expérience. Ils pourront vous orienter vers les bons avocats et vous expliquer les procédures à suivre (entretien préalable, lettre de licenciement...). Mais attention, le franchiseur n’a pas à intervenir dans votre choix et en aucun cas ce n’est à lui de licencier un salarié. Cette responsabilité vous incombe et vous en serez de votre poche pour payer les indemnités de licenciement. Si un salarié vous attaque aux prud’hommes, le réseau pourra éventuellement vous aider en vous fournissant par exemple des outils de performance, capables de prouver les absences du salarié ou ses mauvais résultats.


Avec la collaboration de :
- Gilbert Mellinger, PDG du cabinet Epac
- François Peltier, directeur associé du cabinet Actas et membre du collège des experts de la FFF
- Philippe Morana, associé du cabinet M Conseil

Fiches pro APCE