Idée

La reconversion professionnelle : et pourquoi pas en franchise ?

2017-06-12T06:00:00+02:0012.06.2017, 


imprimer

Changer de carrière et de quotidien tente de nombreuses personnes chaque année. Parmi celles qui franchissent le pas, beaucoup optent pour l’entrepreneuriat en franchise. Une décision motivée par plusieurs raisons.

Se reconvertir en franchise
Crédits photo : shutterstock.com

L’envie de changer de vie est présente chez de nombreux Français. D’après une étude Odoxa publiée en 2017, 85 % des Français sont favorables à la reconversion professionnelle et estiment que changer de métier au moins une fois dans sa vie est une bonne chose. « La reconversion professionnelle concerne tout le monde », insiste Beya Zerguine, coach et responsable de Nouvelle Vie Pro, une plateforme spécialiste de la reconversion. Plus de la moitié des actifs auraient déjà changé de voie au cours de leur parcours professionnel et un tiers d’entre eux seraient prêts à le faire prochainement. Parmi les différents choix possibles, la création d’entreprise s’impose comme l’une des voies royales puisque plus d’un tiers des Français souhaitent s’engager dans cette voie.

Contrairement aux idées reçues, l’entrepreneuriat ne concerne pas uniquement les chômeurs de longue durée qui créent ainsi leur propre emploi. C’est particulièrement vrai dans le domaine de la franchise où les trois quarts des franchisés qui se lancent exerçaient auparavant une activité salariée, selon l’enquête annuelle de la Fédération française de la franchise, en partenariat avec l’institut CSA et Banque Populaire. « Ils étaient majoritairement salariés dans le privé : 37 % sont issus d’une TPE (moins de 10 salariés), 42 % travaillaient dans des PME - ETI (de 10 à 500 salariés) et 21 % dans des grandes entreprises (+ 500 salariés), note l’enquête. 17 % étaient quant à eux à leur compte : commerçant, indépendant, chef d’entreprise et 7 % étaient sans activité, des données qui restent stables. »

Ne pas entreprendre seul

« L’entrepreneuriat est l’un des chemins privilégiés pour se reconvertir car c’est l’unique moyen de faire ce que l’on a vraiment envie et comme on a envie de le faire », résume Beya Zerguine. Mais décider de créer sa propre entreprise est un pari risqué qui engage vos économies, parfois votre patrimoine et votre entourage. La décision doit donc être mûrement réfléchie pour limiter au maximum les risques d’échec. C’est l’une des principales raisons pour lesquelles la franchise s’impose comme l’une des solutions les plus adaptées aux profils de porteurs de projet peu enclins au risque et prêts à travailler en réseau.

« La franchise permet de se mettre à son compte tout en étant accompagné », ajoute Beya Zerguine. Le nouveau franchisé est un chef d’entreprise indépendant, qui dispose de son propre statut juridique et qui pilote son affaire en toute indépendance, mais qui bénéficie de l’accompagnement d’un réseau, d’un savoir-faire éprouvé et de la notoriété d’une enseigne. Ce dernier point est même le principal argument avancé par les franchisés dans le choix de leur réseau puisque 50 % d’entre eux déclarent avoir choisi la franchise pour bénéficier de la notoriété d’une marque.


Oser un secteur d’activité nouveau

Un banquier qui se reconvertit en chocolatier, une mère au foyer qui ouvre son centre d’esthétique, un professionnel de la grande distribution qui crée son agence immobilière, un senior devient fleuriste… L’univers de la franchise est truffé d’histoires de reconversions professionnelles pour la simple et bonne raison que « c’est un excellent moyen d’apprendre un nouveau métier », comme l’explique la coach de Nouvelle Vie Pro. « Il n’est pas rare qu’une personne qui a une passion mais pas la formation adéquate décide de se lancer en franchise pour réaliser son rêve », ajoute Beya Zerguine.

Les cadres en quête d’une reconversion professionnelle stimulante constituent des profils particulièrement prisés par les enseignes pour leurs compétences managériales et leur capacité à gérer un centre de profit. À ce sujet, relire le dossier de la rédaction sur la reconversion des cadres en franchise.

Interview de Beya Zerguine (Nouvelle Vie Pro)


Propos recueillis par Widoobiz lors de Franchise Expo (mars 2017)

Jennifer Matas