Tribune d'expert

La reconversion des cadres en franchise, une bonne idée ?

2017-09-11T07:31:00+02:0011.09.2017, mis à jour le 11.09.2017,


imprimer

La franchise a le vent en poupe. Ce modèle entrepreneurial est particulièrement attractif pour les cadres en quête de nouveaux horizons professionnels car il leur permet de créer leur propre business tout en étant formés et accompagnés. Les explications de Régis Taranto, rédacteur pour Nouvelle Vie Pro.

Se reconvertir en franchise
Crédits photo : Sergey Nivens / shutterstock.com

Pour les enseignes franchisées, la propension des cadres qui veulent quitter leur entreprise et monter leur propre entreprise présente de nombreux intérêts. Ayant exercé des postes à responsabilités, ces cadres ont des atouts non négligeables pour alimenter un marché professionnel très en vogue.

Une reconversion avantageuse...

Pour les cadres, la franchise permet de cumuler plusieurs avantages : ce modèle permet tout d’abord d’obtenir une réelle autonomie professionnelle tout en bénéficiant d’un cadre limité de prise de risques. Les réseaux de franchise apportent en effet une aide efficace à leurs nouveaux franchisés pendant la transition vers leur nouvelle vie de chefs d’entreprise : formations, stages pratiques, conseils juridiques, fiscaux ou commerciaux, outils et supports, etc.

Elément majeur de séduction pour les cadres désireux de se lancer dans la franchise : le retour rapide sur investissement. Certains ont ainsi la possibilité de retrouver un salaire auquel ils ont souvent renoncé dans un premier temps pour se lancer dans l’aventure. Au bout du chemin, ils finissent parfois par retrouver une situation équivalente à celle qu’ils ont quittée à l’origine, mais cette fois-ci, ils sont autonomes, seuls maîtres de leur destin et de leur emploi du temps et se sont constitué un nouveau patrimoine via leur fonds de commerce.


... et avantagée

Parce que les cadres ont déjà fait preuve de leur capacité à gérer des équipes ou des commerces, les franchiseurs leur font de véritables appels du pied. Principal atout recherché chez ces cadres : la capacité d’adaptation qui se résume souvent à la maîtrise de trois qualités majeures : la gestion, l’esprit commercial et un sens aigu de la communication.

Du côté du cadre, il convient de se préparer réellement à un changement. Nouveaux horaires, nouvel investissement professionnel, nouvel environnement… Seules une motivation réelle et une abnégation complète permettent de réussir la transition. Mais la récompense en vaut la peine car c’est aussi un nouveau souffle à la clef. Dans l’état actuel du marché, le statut de cadre n’est plus un rempart contre la crise, la franchise est aussi un moyen de rebondir en prenant les devants. L’opportunité de s’épanouir et de résister à la tentation d’une situation monotone mais nécessairement précaire ainsi qu’aux sirènes du salariat encore très fortes sur le marché du travail en France.

Ce texte est publié sous la responsabilité de son auteur. Son contenu n’engage en aucun cas la rédaction des Echos de la franchise.

Régis Taranto, Nouvelle Vie Pro
Crédits photo : Droits réservés
Régis Taranto, Nouvelle Vie Pro.

L’auteur

En quelques mots, Régis Taranto est non seulement rédacteur pour le site Nouvelleviepro.fr, plateforme web dédiée à la reconversion professionnelle, mais aussi scénariste et réalisateur. Ce slasheur travaille actuellement à l’ESCE, en tant que responsable de la communication et de la vie associative, tout en ayant repris des études de philosophie. Il est l’auteur d’un livre "Nous, les enfants de 1972 : De la naissance à l'âge adulte".

>> Consulter toutes les tribunes libres