Vidéo expert

Devenir franchisé : avez-vous le profil ?

2016-08-15T07:00:00+02:0015.08.2016, mis à jour le 15.08.2016,


imprimer

Salarié, franchisé ou entrepreneur solo : vous hésitez encore et pourtant, vous souhaitez vous reconvertir et faire évoluer votre carrière. Voici ce qu’il faut savoir avant d’opter pour la franchise.

Devenir franchisé
Crédits photo : Marijus Auruskevicius / shutterstock.com

Chaque année, près de 4 000 personnes font le choix de créer ou reprendre une franchise en France. Souvent, ces nouveaux franchisés quittent un emploi salarié pour devenir leur propre patron – ils étaient plus de 70 % dans ce cas en 2014, d’après les données de la Fédération française de la franchise – mais choisissent de s’adosser à un réseau plutôt que de se lancer seuls dans l’aventure.



Les franchisés, des entrepreneurs…

Bien que le modèle de la franchise repose sur la duplication d’un concept déjà éprouvé par une enseigne et l’assistance d’un franchisé par un réseau, il convient de rappeler que le franchisé est avant tout un chef d’entreprise indépendant. C’est à lui qu’incombe le pilotage de son affaire, la fixation de sa politique commerciale, de sa communication en local, du management de son équipe ou encore de la gestion de sa trésorerie. Afin de ne pas faire d’erreur en recrutant une personne qui ne serait pas prête à assumer de telles responsabilités, la tête de réseau cherchera à tester le candidat avant de s’engager avec lui. « La première caractéristique que cherche tout franchiseur chez un candidat à la franchise, c’est bien évidemment son côté entrepreneur », explique Christophe Bellet, fondateur et dirigeant de Gagner en Franchise, un cabinet de conseil spécialisé en création et management de réseaux. Dans le détail, la tête de réseau tente d’analyser chez le candidat « sa capacité à prendre des risques et s’engager », poursuit Christophe Bellet.

Selon le secteur d’activité et les valeurs que souhaite partager l’enseigne avec ses franchisés, d’autres qualités et compétences pourront être recherchées chez un candidat. « Dans certains réseaux, on cherche avant tout des profils commerciaux, notamment dans le secteur des services, tandis que dans le commerce, ce sont des profils commerçants qui seront privilégiés », précise le dirigeant de Gagner en Franchise.


… au profil particulier

La franchise reste toutefois un modèle particulier d’entrepreneuriat. Encadrée par un contrat d’une durée limitée dans le temps – généralement comprise entre 5 et 7 ans – la relation qui unit le franchiseur et le franchisé est régie par des droits et devoirs de chacune des parties. De son côté, le franchisé s’engage à respecter le concept et l’image de l’enseigne ainsi qu’à verser au franchiseur les droits d’entrée et redevances inscrites dans le contrat de franchise. Le franchiseur, lui, doit apporter un savoir-faire et une expertise éprouvée, une marque et donc une certaine notoriété, et une assistance au franchisé tout au long de son contrat. « Si ces différents éléments ne sont pas réunis, on ne peut pas dire qu’il s’agisse d’un franchiseur », résume Christophe Bellet. Le franchisé est donc un entrepreneur indépendant qui doit être capable d'accepter de travailler en collaboration avec le franchiseur et de respecter son cahier des charges, son concept, sa stratégie globale pour l'enseigne.  « Devenir franchisé, ce doit être un véritable projet de vie, et donc résulter d’une sérieuse réflexion […] car il faut être prêt à devenir entrepreneur et intégrer un réseau », conclut Christophe Bellet.

Propos recueillis lors du Salon des Entrepreneurs de Paris en février 2016 par Widoobiz