Comment ouvrir une franchise automobile ?

2018-03-27T16:00:00+02:0027.03.2018, 


imprimer

La création d'une franchise automobile est un bon choix quand on souhaite se lancer sur le marché de l'auto. La plupart des activités de ce secteur (entretien, réparation...) sont regroupées en franchise. Ouvrir son propre garage équivaut à la création d'une petite entreprise, et le faire en franchise permet notamment de bénéficier de la notoriété d'une enseigne existante.


Crédits photo : shutterstock.com

Quels sont les critères de sélection d'un réseau de franchise, et comment estimer l'investissement à prévoir lors de la création d'une franchise automobile ?

Les réseaux de franchises du secteur immobilier : garage, centre auto...

Dans le domaine de la franchise automobile, il existe plusieurs types d'enseignes. On peut évidemment ouvrir un garage, lorsqu'on a la passion et l'expérience nécessaire pour couvrir tous les aspects de la prise en charge d'un véhicule. Le responsable d'un garage doit se souvenir qu'il a une obligation de résultat, et qu'il doit assurer la sécurité de ses clients à l'issue des opérations effectuées.

Un centre auto peut se spécialiser dans la vente de pièces détachées pour automobile, ou dans l'entretien de véhicules mais d'autres réseaux de franchises peuvent proposer des offres liées au lavage automobile par exemple. Le tout est de savoir dès le départ à quel client on souhaite s'adresser, et quel service on lui propose.

Choisir le bon franchiseur est essentiel si l'on a le développement de l'activité en ligne de mire. Ce choix doit s'appuyer sur la notoriété du franchiseur, sur sa solidité financière et sur sa capacité d'innovation.

Choisir le statut juridique lors de la création de sa franchise

Lors de la création d'une franchise automobile, il faut se poser la question du statut juridique à adopter pour l'activité. Il peut s'agir d'un statut individuel ou d'un statut sociétaire.

Le statut d'entreprise individuel est plus léger, mais le poids de toutes les responsabilités pèse directement sur les épaules de l'entrepreneur. Les risques financiers sont également supportés par le seul entrepreneur, personne physique.

Le statut de personne morale, qu'il s'agisse d'une SARL, d'une SA ou d'une SAS, est sans doute plus adapté à ce type de projet.

Trouver le bon local pour son activité

L'ouverture d'un garage ou d'un centre auto s'appuie en grande partie sur le local choisi. Le choix du local dans lequel implanter sa franchise est déterminant. Il doit s'agir d'un endroit avec une bonne visibilité, et d'une taille suffisante pour y exercer l'activité. Un local d'environ 300 m² est un espace minimal à prévoir pour y installer un garage ou un centre auto.

Évaluer l'investissement pour l'ouverture de la franchise

La plupart des franchises automobiles partagent un trait commun : le droit d'entrée est assez élevé. L'investissement total à prévoir pour lancer son activité dans le secteur de l'automobile peut aller jusqu'à 500 000 euros, selon l'ampleur du projet.