Choix de vie

Construire son projet selon ses aspirations

2010-07-09T12:06:00+02:0009.07.2010, 


imprimer

Choix familial, convictions personnelles et/ou stratégie financière, les motivations pour se lancer dans le commerce en réseau ne manquent pas. Inventaire des principales aspirations pouvant mener à un projet de franchise.

Concilier choix professionnel et aspirations perso
Crédits photo : Shutterstock.com
Le commerce en réseau a cette particularité de permettre à l'entrepreneur de concilier choix professionnel et aspiration(s) personnelle(s).

La famille avant tout

Le commerce en réseau a cette particularité de permettre à l'entrepreneur de concilier choix professionnel et aspiration(s) personnelle(s). Certains candidats optent notamment pour ce mode de développement afin de démarrer une activité en couple. Attention : il s'agit d'un lourd investissement financier, avec des conséquences importantes pour la vie du foyer. Cependant, les banquiers apprécient ces projets dans lesquels ils perçoivent un engagement total ainsi qu'un gage de sérieux. Autre aspect familial de la franchise : l'entreprise se transforme quelquefois en héritage. Le franchisé en place prépare alors le terrain à ses enfants en les intégrant au fur et à mesure dans l'activité. Avec un pré-requis : l' « héritier » doit montrer de réelles qualités d'entrepreneur et finir par être autonome dans son point de vente.


Faire de la ville sa priorité

Choisir sa ville d'installation fait partie des possibilités offertes par la franchise. Les enseignes apprécient les candidats qui souhaitent développer leur activité en terrain connu. Dès les premières semaines, le réseau de connaissances permet de générer du trafic autour du point de vente. Cependant, même si vous vous installez dans la ville de votre enfance, l'étude de marché reste nécessaire. Elle permet de mieux appréhender le secteur et d'avoir l'œil d'un expert sur son projet.


Convictions citoyennes

S'engager en franchise donne aussi l'occasion d'affirmer ses convictions. Certains franchisés font passer la satisfaction d'objectifs sociaux avant la maximisation des profits. Depuis quelques années, les activités liées au commerce équitable, à l'insertion, aux services à la personne se multiplient. Dans cette optique, la fibre sociale est prépondérante. D'autres entrepreneurs s'engagent en faveur du développement durable. Cela passe par le choix d'une enseigne porteuse de valeurs ou tout simplement par des décisions prises dans la façon de gérer son point de vente. Mais attention, la seule conviction ne suffit pas. Les enseignes restent attentives à recruter des candidats qui possèdent des qualités qui répondent au besoin premier : le commerce.


Investir en franchise

Les investisseurs peuvent également trouver leur bonheur dans la franchise, même s'ils sont nettement moins présents dans les réseaux depuis 10 ans - du moins pour une première ouverture. Selon leur organisation, soit ils se positionnent en tant que gestionnaire qui participe au développement de l'entreprise, soit ils délèguent au quotidien. Dans ce cas, ils confient le point de vente à leurs vendeurs, formés aux pratiques de l'enseigne, ou bien ils nomment un directeur. Une aubaine pour les multi-franchisés qui peuvent ainsi gérer leurs différentes unités !


Créer son réseau

Par ailleurs, la franchise permet aux chefs d'entreprise porteurs d'un projet innovant de développer leur concept en créant leur propre réseau. Une option idéale qui offre la possibilité de mailler un territoire rapidement et à faible coût. Si le franchiseur est tenu par certaines obligations, comme la formation initiale et la transmission du savoir-faire, c'est le franchisé qui supporte l'investissement et prend le risque financier du nouveau point de vente. Toutefois, avant de se lancer, il convient d'être sûr que son concept se différencie de ce que l'on peut déjà trouver sur le marché. La réussite et la pérennité du projet en dépendent.