Etape 4

Monter son dossier : le soutien du franchiseur

2009-10-19T12:32:00+02:00

19.10.2009, 


imprimer

Lancer sa franchise implique les mêmes formalités que pour la création d’entreprise classique. Avec un avantage de taille : l’accompagnement du franchiseur dans toutes les démarches.

Dossier : l'aide de l'enseigne
Crédits photo : Getty Images
La tête de réseau peut aider le franchisé à monter son dossier.

Investissement : du droit d’entrée au BFR

Un projet d’ouverture en réseau reste une création d’entreprise. A ce titre, il vous faudra passer par toutes les étapes décrites précédemment : choix de la forme juridique, du régime fiscal et social du chef d’entreprise, dossier prévisionnel et formalités administratives.
Cependant, la tête de réseau peut vous accompagner dans ce processus, notamment dans la recherche de votre emplacement et dans votre étude de marché – même s’il est recommandé de s’investir personnellement dans ce choix. Le dossier financier peut également être réalisé avec des éléments fournis par le franchiseur, en particulier pour les comptes prévisionnels. Outre l’investissement initial servant à payer le droit d'entrée, l’achat éventuel d’un fonds de commerce et les frais d’aménagement du local, n’oubliez pas de prévoir votre besoin en fonds de roulement (BFR) pour financer vos premiers mois d’activité.


Parts sociales dans le commerce associé

Spécificité importante dans les groupements : pour devenir associé, le candidat n’a pas à verser de droits d’entrée, mais il doit souscrire un nombre minimum de parts sociales – qu’il pourra revendre lors de sa sortie du réseau.
Les banques, qui ont pour la plupart créé des pôles dédiés au commerce indépendant organisé, peuvent être de bon conseil. Si votre dossier n’est pas assez solide, mieux vaut le savoir avant de signer un contrat pour 5 ans ou plus !

Sommaire
Fiches pro APCE