Avenir vert azur

Projet en franchise à Nice : anticipez !

2010-01-13T17:15:00+02:00

13.01.2010, 


imprimer

L’Eco Vallée, projet très ambitieux, doit porter Nice dans le futur. Attention, cependant, aux contraintes.

Plaine du Var
Crédits photo : CCI Nice
Vue de la plaine du Var qui va voir l'installation de l'Eco Vallée

Une influence large

L’Eco-Vallée se positionne comme la véritable « porte d’entrée » de la métropole niçoise. Cette zone englobe 15 communes réparties le long du Var. Plus de 116 000 habitants, soit 11% de la population du département et 60 000 salariés (16.5% du total azuréen) vivent ou travaillent, aujourd’hui, sur ces terres. Il s’agit aussi d’un carrefour : à la sortie de l’autoroute, aux pieds de l’aéroport, sur le tracé du futur tram, de la grande gare TGV et enfin à la rencontre des axes qui relient le littoral et les vallées du haut pays.


 

Opération d’Intérêt Général

Plus de dix mille hectares calés entre les Alpes et la Méditerranée. L’Eco Vallée pose les jalons du futur Nice orienté vers l’écologie. Publié au journal officiel en mars 2008, le projet s’inscrit comme une Opération d’Intérêt National. L’objectif revient à mettre en application les principes de l’aménagement durable sur un territoire vaste et sensible.
Une mission ambitieuse et périlleuse qui vise à valoriser la Plaine du Var et améliorer l’attractivité économique du territoire. Le fleuve, autour duquel le futur de Nice Côte d’Azur se construit, se place au cœur du projet. Il va être protégé, utilisé et sécurisé. Eco Vallée doit devenir un espace de référence pour toutes les problématiques liées à l’environnement. Globalement, le projet doit renforcer, dynamiser et diversifier l’économie locale. Une ambition qui doit renforcer le rayonnement de la ville à l’international et prouver que Nice va au-delà de l’image des cartes postales.


La pollution périphérique
Selon une étude CCI-BMJ Ratings, les émissions d’un centre commercial périphérique peuvent être 2 à 3,5 fois supérieures à celles d’un centre commercial situé en ville avec une mixité de logements et desservi par les transports en commun. La part de Co² émise par les clients peut représenter de 66 à 80 % des émissions des centres commerciaux de périphérie.

Intégrer les activités existantes

Mais il ne s’agit pas d’un territoire vierge. Dans sa conception, l’Eco vallée doit prendre en compte le schéma anarchique actuel. Cette désorganisation engendre une forte consommation de gaz carbonique et se veut gourmande en espace. Des infrastructures existent, il va falloir les incorporer et donner une cohérence à l’ensemble, tout en sensibilisant les enseignes et les propriétaires à la thématique du développement durable. Avec, à la clé, l’arrivée de nouveaux investisseurs et par conséquent la création de nouveaux emplois.


Des critères précis

Afin que le projet devienne une réussite et que les engagements soient respectés, 7 grands principes ont été énoncés.

- Prescrire la mixité urbaine. Toute construction s’inscrit autour d’une urbanisation mixte qui associe logements, activités économiques, services publics et commerce, le tout régit par une organisation précise des transports. L’objectif est de créer des lieux de vie et de passer du mono au multifonctionnel.
- Privilégier la requalification et le développement maitrisé de l’offre commerciale plutôt que l’expansion sauvage.
- Réduire de 20 % les émissions de Co2 d’ici 2020. Cela passe par la limitation des déplacements de la clientèle, limiter les émissions liées aux livraisons, penser la construction et l’exploitation des centres.
- Pour les constructions et les requalifications les bâtiments doivent suivre les nouvelles règles intégrant l’ensemble des dispositions issues du Grenelle.
- Conforter et pérenniser le commerce de proximité. Cela passe par un développement urbain de l’Eco vallée.
- Encourager l’implantation de concepts et projets commerciaux innovants accès sur le développement matière de développement durable
- Enfin le septième et dernier principe réside dans la possibilité d’associer l’ensemble des partenaires ayant participé aux travaux pour assurer le suivi de la démarche.
 

Sommaire
Fiches pro APCE