Où s'implanter ?

Créer sa franchise à Nantes : les territoires clés

2012-06-26T14:00:00+02:00

30.09.2009 mis à jour le 26.06.2012, 


imprimer

Autour de plusieurs projets phares tels que Quartier de la Création, la requalification de l'usine Armor, ou Malakoff, l’agglomération nantaise propose une multitude de zones propices à la création d’entreprise. En privilégiant, à chaque fois, le développement d’une offre mixte entre commerces, logements, services et bureaux.

Quartier de la Création
Crédits photo : Patrick Garçon-Nantes Métropole
Le Quartier de la Création, sur l'île de Nantes, pôle majeur de l'agglomération nantaise

S’implanter immédiatement

L’île de Nantes

Géographiquement située en plein cœur de la ville, à proximité du centre historique, l’Île de Nantes est en plein réaménagement afin d’exploiter pleinement le potentiel de ces 337 hectares. Dans ce projet, toutes les fonctions urbaines de centralité seront développées : habitat (10 000 logements prévus pour l’accueil de 15 à 20 000 habitants), commerces, transports collectifs (la ligne 4 du Busway ainsi que le futur tramway qui traversera Nantes d’Est en Ouest), équipements sociaux, culturels et de loisirs (la Fabrique, Les Machines de l’Île, le Carrousel des Mondes Marins…). Démarrés en 2002, les travaux se dérouleront sur une vingtaine d’années et devraient aboutir à un ensemble d’un million de mètres carrés de SHON à l’horizon 2025. A l’Ouest, le pilier du projet tient dans le Quartier de la Création, qui devrait être opérationnel en 2013. Une cinquantaine d’entreprises sont déjà installées : le siège nantais du journal Ouest France, les antennes régionales de Radio France, un pôle de biotechnologies ainsi qu’une quarantaine de PME gravitant dans l’univers de la création. A l’horizon 2014, ce quartier devrait accueillir un véritable campus de 4 500 étudiants, avec les beaux-arts, SciencesCom, annexe de l’école de design, ou le Centre de formation à l’enseignement de la danse et de la musique (CEFEDEM). Les implantations d’entreprises se feront en cohérence avec l’identité artistique de l’île. Dernier projet en date de la ville, l’îlot Brossette devrait accueillir plusieurs bâtiments sur ses 27 000 m² d’ici 2015 : notamment le campus Vatel, institut international d’hôtellerie et de management qui comptera 700 étudiants et un restaurant panoramique haut de gamme. Services, logements et commerces trouveront aussi leur place.


Le centre-ville

En plein effervescence, le centre-ville se transforme pour valoriser son patrimoine. Le dynamisme commercial est aussi encouragé avec plus de 2 000 commerces existants. Différents projets en cours ou à venir doivent développer l’offre, comme la transformation de l’ancien palais de justice en hôtel de luxe prévue pour fin 2012, ou la construction du Carré Feydeau et ses 12 000 m² d’espaces commerciaux qui seront livrés en octobre 2013. En fois restructurée, l’ancienne Caserne Lafayette accueillera, fin 2013, un centre de bien-être et 3 500 m² de commerces centrés sur l’art contemporain, le mobilier, le design, le bio. La restauration de l’historique passage Pommeraye  et de ses 3 500 m² de commerces devrait être achevée fin 2014. 20 000 m² de surface commerciale s’ajouteront ainsi au centre-ville.


Breil-Malville

Construit au début des années 60 pour accueillir les rapatriés d’Algérie, ce quartier du nord-ouest de l’agglomération fait l’objet d’une profonde restructuration débutée en 2000. Une partie de l’ancien centre commercial a été rénovée et réhabilitée et un espace commercial, donnant sur le boulevard Coubertin, a été inauguré en 2003. Boulangerie, charcuterie/traiteur, poissonnerie, primeur, supérette, coiffeur, tabac/presse… Les sept commerces du site fonctionnent bien grâce à son emplacement passant qui attire une clientèle de passage en plus de celle du quartier. De nouveaux accès et des parkings ont également été aménagés.


Clos-Toreau Joliot-Curie

Au sud de Nantes et à l’écart des principales voies de circulation, ce quartier a entamé un réaménagement dans un but de rattachement à la ville. Une ligne de bus a été mise en place en 2006 et le parc de logement a été requalifié et agrandi. La future place Centrale, qui remplacera la place du Pays Basque, regroupera un grand centre commercial mais aussi des logements, services et bureaux.


Quartier de la Création
Crédits photo : Patrick Garçon-Nantes Métropole
Le Quartier de la Création devrait générer une clientèle importante

S’IMPLANTER DANS DEUX ANS

Malakoff – Pré Gauchet

4 000 habitants vivent dans la cité HLM de Malakoff, située à moins d’un kilomètre du château des Ducs de Bretagne. Construit dans les années 60, cet ensemble de 164 hectares a fait l’objet d’une opération de rattachement à la ville de Nantes, notamment avec la construction du pont Eric-Tabarly, assurant la liaison avec l’Île de Nantes. Le quartier du Pré Gauchet offre à présent de nombreuses possibilités d’emplois et de logements. Il s’intégrera au projet Euronantes, un pôle d’affaire européen qui prévoit 130 000 m² SHON de bureaux, plus de 1 000 logements, de commerces, des services et des équipements publics pour créer un grand pôle tertiaire.


Bout des Lances – Bruyères

Réhabilitations, constructions neuves, installation d’artisans, création de jardins familiaux, espaces publics améliorés… D’ici 2013, ce quartier devrait devenir un pôle attractif. Un important programme de rénovation et construction d’habitat neuf est couplé à un développement économique, via la création d’une « cour d’artisans ». En effet, 9 000 m² sont d’ores et déjà réservés par Nantes Métropole pour l’implantation de petits artisans, avec la création d’une dizaine de cellules artisanales à proximité du périphérique. Cette « cour artisanale » proposera également une nouvelle offre de services sur le quartier.


Bottière – Chénaie

Situé à l’est de Nantes, ce quartier de tradition maraîchère compte 35 hectares disponibles sur lesquels seront construits à terme 2 000 logements, dont 25 % de logements sociaux, et accueilleront 3 500 habitants. Ce territoire a été réaménagé en écoquartier, notamment grâce à des cheminements doux et des jardins partagés. Il est notamment prévu de construire des logements accessibles aux primo-accédants, dans le but de capter une population obligée de s’exiler à plus de 20 kilomètres pour devenir propriétaire. Logements sociaux, espaces publics, services et équipements aux habitants complètent ce quartier durable qui accueille déjà de nombreuses familles.


Bas-Chantenay

Situé entre la butte Sainte-Anne et la Loire, le Bas-Chantenay est un site industriel et populaire. Parmi les projets engagés par les acteurs locaux, la requalification de l’ancienne usine Armor est essentielle. Cette structure nantaise spécialisée dans la chimie d’encres a déplacé ses activités industrielles, libérant ainsi 2,5 hectares. L’occasion pour le groupe immobilier Brémond de créer près de 9 000 m² de bureaux, sur la partie sud du site. A cela s’ajoutent 14 000 m² de logements, soient 169 appartements dont 25 % de logements sociaux. Livré entre 2010 et 2013, l’endroit privilégiera une large ouverture visuelle et piétonne, la reconquête des quais de la Loire, un accès facilité aux handicapés, des exigences environnementales ainsi qu’une mixité des programmes : logements, bureaux, commerces, équipements, etc. Les entreprises de taille moyenne de type PME, agences ou antennes de groupes, sont les cibles de ce projet.


Malakoff - Pré Gauchet
Crédits photo : Patrick Garçon-Nantes Métropole
Malakoff - Pré Gauchet, quartier nantais en pleine restructuration

S’IMPLANTER DANS 5 ANS OU PLUS

L’aéroport du Grand Ouest

A 30 km au nord de Nantes, l’aéroport du Grand Ouest devrait voir le jour en 2017, à condition que les oppositions au projet s’apaisent. Ce nouvel ensemble permettra de répondre à la forte croissance de l’actuel aéroport Nantes Atlantique, dont le cap des 3 millions de passagers par an a été dépassé en 2010. Situé à Notre-Dame-des-Landes, ce nouvel aéroport permettrait aussi de positionner Nantes comme le cœur battant de l’ouest de la France avec, à terme, un trafic de 9 millions de voyageurs par an. L’aéroport se situerait au centre d’une zone de chalandise de 6 millions d’habitants et de 170 000 entreprises.

Sommaire
Fiches pro APCE