Où et quand s'implanter

Nancy : les futurs quartiers commerçants

2009-03-11T16:04:00+02:00

11.03.2009, 


imprimer

Nancy figure parmi les lieux d’implantations privilégiés par les réseaux de franchise. Cartographie commerciale des quartiers en devenir.

Rue des Dominicains, Nancy
Crédits photo : OT Nancy, copyright Ville de Nancy
La rue des Dominicains 2007 à Nancy.

Pour une implantation immédiate

Rives de Meurthe

Au cœur de Nancy, l’axe marchand des rues Saint-Jean et Saint-Georges, où se sont concentrées ces dernières années les enseignes (H&M, Mexx, etc.), a bénéficié de la rénovation de l’espace public, notamment le long du tramway, et de la piétonisation réussie de la place Stanislas. Il commence lentement à se prolonger vers les « Rives de Meurthe », une opération d’aménagement urbain, engagée depuis vingt ans sur un cinquième du territoire communal nancéen. Au bord d’un plan d’eau aménagé pour la promenade, ce morceau de ville a été reconstruit sur d’anciennes friches industrielles, incluant des espaces culturels et de loisirs. « Un millier de logements a été réalisé, et autant reste à bâtir. Sur les plus de 80 000 m² restant à construire, un centre commercial de proximité, avec 2 850 m² de surface de vente et articulé autour d’un supermarché, ouvrira ses portes à la fin de l’année, et 800 places de parking seront créées. On assiste actuellement à l’émergence d’un commerce de quartier dans les pieds d’immeuble », souligne Anne Locatelli. Un grand centre commercial intégré (plus de 20 000 m²), avec une terrasse le long de l’eau, devrait également voir le jour prochainement sur les Rives de Meurthe.

Pour une implantation dans 2 ans

Nancy : le centre-ville, 1er pôle commercial
Situé dans une zone de chalandise directe de 450 000 habitants, Nancy possède la spécificité d’un centre-ville représentant le premier pôle commercial en nombre de mètres carré de l’agglomération (90 000 m² de surface de vente), avec 29 % de son chiffre d’affaires. Sa puissance économique est notamment portée par un espace et une galerie intégrés (Saint-Sébastien, (31 000 m², 135 boutiques), ainsi qu’une offre privée sur deux plateaux rue Saint-Dizier (4 500 m²). L’offre marchande de l’agglomération est bien équilibrée, puisqu’on retrouve une pôle commercial à chacun des points cardinaux : Saule Gaillard au Nord (39 500 m²), Porte Verte à l’Est (63 000 m²), Frocourt au Sud (74 000 m², avec la création de Nancy Déco Parc, qui renforce l’offre en équipement de la maison), et la Sapinière à l’Ouest (45 000 m², plus spécialement dédié à l’automobile). F.S

ARTEM

Futur pôle d’attraction public qui manquait sur la partie Ouest de Nancy, le projet ARTEM (art, technologie, management) sera formé d’un campus relié au quartier Blandan par une galerie universitaire et commerciale. « 5 000 étudiants, chercheurs et professeurs sont attendus. Autour de la place de Padoue, il y aura un renforcement au niveau commercial, à travers une offre de proximité répondant à la fois à l’évolution du quartier et à la population existante », affirme Anne Locatelli. A une extrémité de la galerie passe d’ores et déjà le tramway. A l’autre se trouvent une station thermale, le Conseil général, le parc Sainte-Marie et le musée de l’Ecole de Nancy, qui formeront un ensemble urbain cohérent d’ici dix ans.


Quartier gare SNCF

Au pied de l’arrivée du TGV, à côté d’un pôle intermodal (trains, bus, tramway, taxis, vélos), un quartier de 12 hectares, baptisé Nancy Grand Cœur, est en cours de réalisation. Dans les dix prochaines années seront construits 150 000 m² de bâtiments : des commerces et sociétés de services, un millier de logements, un Palais des Congrès, un parking de 850 places, 80 000 m² de bureaux et d’activité économique, et un pôle intermodal (trains, bus, tramway, taxis, vélos, piétons). « C’est une des forces du centre-ville : être un pôle majeur en matière de loisirs et d’équipement de la personne, alors que cette offre est limitée dans les zones commerciales périphériques », précise Anne Locatelli, de l’ADUAN (1). Nancy Grand Cœur ouvrira directement sur l’axe marchand Saint-Jean / Saint-Georges.

Pour une implantation dans 5 ans

Plateau de Haye

Sur cette zone sensible de l’agglomération, un centre commercial sera reconstruit et un second rénové.


Plaines Rive Droite

Ces 200 hectares de réserve foncière, situés au cœur de Pulnoy, Saulxures-lès-Nancy et Essey-lès-Nancy, représentent incontestablement le futur de la communauté urbaine. Un tiers de la surface de ce projet, parcouru par une trame verte, accueillera des activités économiques.
________
(1) Agence de Développement et d’Urbanisme de l’Aire urbaine Nancéienne

Sommaire
Fiches pro APCE