Où et quand s'implanter

Marne-la-Vallée : l’avenir de Paris se construit à l’Est

2009-08-10T15:53:00+02:00

10.08.2009, 


imprimer

Avec 290 000 habitants et 127 000 emplois, les 26 communes de Marne-la-Vallée offrent des opportunités de création d’entreprise sur tous les secteurs. Et déjà 11 écoquartiers.

POUR UNE IMPLANTATION IMMEDIATE

Centre commercial des Arcades, à Noisy-le-Grand
Crédits photo : DR
Centre commercial des Arcades, à Noisy-le-Grand

Noisy-le-Grand (secteur 1)

Après 30 ans d’existence et 20 millions de visiteurs par an, le centre-commercial des Arcades de Noisy-le-Grand conforte son poids commercial à l’échelle régionale en inaugurant 3 500 m² de nouveaux commerces supplémentaires. Parmi eux, quelques enseignes fortes comme La Grande Récré ou le salon de coiffure Saint-Algue. De plus, 30 000 m² de bureaux neufs Haute Qualité Environnementale seront livrés à la fin de l’année. Baptisé Copernic 2, cet ensemble crée un nouveau pôle d’attraction à Noisy-le-Grand, autour duquel gravitent tous les facteurs-clés de réussite que recherche une entreprise : efficacité, esthétisme, confort, qualité environnementale, visibilité, accessibilité et desserte. Ce projet accueillera notamment les implantations des assurances GMF et du Pôle Emploi.


Bry-sur-Marne (secteur 1)

Le géant suédois de l’ameublement, IKEA, est implanté à Villiers-sur-Marne (94) depuis bientôt quinze ans. « L’attractivité dégagée par cette enseigne fait des émules, puisque un projet développé par leur filiale Inter IKEA verra le jour à l’automne. Situé au nord du magasin IKEA existant, sur la commune de Bry-sur-Marne, le site sera un parc d’activités commerciales, de loisirs et de services dédié à la famille et plus spécifiquement à la femme » souligne Frédérique Jaubert, directrice du développement d’EpaMarne. Ainsi, dans un esprit de centre-ville (allée piétonne à ciel ouvert), 20 500 m² de surfaces de vente seront centrées sur la mode, la beauté et la décoration. L’ensemble sera divisé en trois bâtiments commerciaux et disposera d’un parking souterrain d’une capacité d’environ 1000 places. Directement accessible par l’autoroute A 4, plus de 3 millions de visiteurs sont espérés par an.


Le Parc International d’Entreprises du Val d’Europe –Serris/Bailly (secteur 4)

Dans un environnement paysager exceptionnel de 180 hectares – où fleure bon l’esprit Disney -, le Parc International d’Entreprises du Val d’Europe dispose de 29 hectares commercialisables. Le développeur Goodman a déjà réalisé des locaux mixtes et offre dans le « Forum du Parc » plusieurs services aux entreprises (showroom, crèches, RIE, centres de bien-être, etc.). Un second « Forum du Parc » verra prochainement le jour. Sur ce site, le Data center de Natexis est en cours de construction et vient rejoindre des entreprises telles que Alfyma, Still, Henkel, C&K Components, etc. Enfin, la Chambre de commerce et d’Industrie (C.C.I.) de Seine et Marne a choisi d’y installer son siège.


POUR UNE IMPLANTATION DANS DEUX ANS


Les écoquartiers (secteurs 1, 2, 3 et 4)

Ce sont des aménagements urbains visant à intégrer des objectifs de développement durable, pour réduire leur empreinte écologique. « Onze éco-quartiers sont en cours de réalisation, un peu partout dans Marne-la-Vallée : ces projets phares courent sur environ dix ans. Dans le cas de Marne-la-Vallée, ce seront des quartiers mixtes, avec des logements, des commerces et une importante offre de services ». « Le premier, à Bussy-Saint-Georges, verra ses premières livraisons d’ici deux ans » précise Frédérique Jaubert. Appelé écoquartier du Sycomore, celui-ci s’étendra sur 120 hectares et comptera 3 000 logements. Fruit d’un partenariat entre la commune et Epamarne, il devrait accueillir 10 000 habitants à terme. « A Montévrain, l’écoquartier fera le lien entre le bourg traditionnel briard et le quartier de la gare, sur 153 hectares, soit presque un tiers du territoire communal » détaille Frédérique Jaubert. Un comité participatif regroupant habitants et représentants économiques est en train d’être mis en place. Les autres écoquartiers verront le jour à Serris, Coupvray/Magny-le-Hongre, Chessy, Chanteloup-en-Brie, Saint-Thibault/Lagny-sur-Marne, Torcy, Champs-sur-Marne et Noisy-le-Grand.

Le Clos du Chêne, à Montévrain et Chanteloup-en-Br
Crédits photo : DR
Le Clos du Chêne, à Montévrain et Chanteloup-en-Brie

Quartier de Montevrain / Chanteloup-en-Brie (secteur 3)

L’aménagement du pôle de Montévrain-Val d’Europe, à 20 kilomètres de Paris, représente le dernier-né des projets conçus par Epamarne. Il concentre toutes les thématiques de métropole durable impulsées par le Grenelle de l’environnement. Outre l’écoquartier précédemment cité, des équipements de santé viennent compléter le dispositif : dès 2011, l’hôpital de Lagny-Marne-la-Vallée ouvrira ses portes… sur la commune de Jossigny. Il sera accompagné de deux cliniques et d’un parc d’activités de 9 hectares dédié au secteur de la santé. Dans le même secteur, un parc d’activités commerciales labellisé Valorpark* de 30 000 m², le Clos du Chêne, est déjà en service sur les communes de Montévrain et Chanteloup-en-Brie. Dédié à l’équipement de la personne et de la maison, il accueille quelques locomotives commerciales comme Boulanger, Alain Afflelou ou Intersport. Ce pôle de moyennes surfaces sera complété par une deuxième tranche de 22 000 m² dont 8 000 m² seront affectés aux loisirs, ainsi qu’un pôle de restauration de 3 120m².


*Le label Valorpark, délivré par le Conseil National des Centres Commerciaux (CNCC), veut revaloriser l’image de l’immobilier de périphérie et des « entrées de ville ». Les critères étudiés sont l’accessibilité, la signalisation, la lisibilité, la convivialité et le respect de l’environnement.


Le Quartier d’affaires du Val d’Europe - Montévrain (secteur 3)

Au début de l’année, Epamarne a finalisé la vente de terrains situés à Montévrain, dans le but de réaliser deux vastes immeubles de bureaux : Citalium et Citalys, qui totalisent 26 500 m². Les 9 000 m² de Citalys ont déjà été alloués à l’entreprise de solutions pour la gestion documentaire OcéFrance, dans le cadre d’un bail de 12 ans. Citalium, représentant près de 15.000 m² de bureaux, sera lancé en blanc courant 2010. Il proposera de nombreux services, conciergerie, centre fitness et restaurant d’entreprise. Ces deux édifices sont aux normes HQE et font partie intégrante du programme de quartier d’affaires du Val d’Europe, situé autour de la gare RER.


La ZAC de la Rucherie – Bussy-Saint-Georges (secteur 3)

Situé sur la commune de Bussy-Saint-Georges, cette Zone d’Aménagement Concerté (ZAC) offrira 67 hectares de terrain pour des activités mixtes, et la possibilité d’implantation de grandes envergures. A environ 18 km de la capitale, l’endroit est directement desservi par l’autoroute A4.


POUR UNE IMPLANTATION DANS 3 à 4 ANS

PST de la cité Descartes
Crédits photo : DR
Le Pôle Scientique et Technique (PST) de la cité Descartes, à Champs

La Cité Descartes – Champs-sur-Marne (secteurs 1 et 2)

« Jusqu’au 29 avril, date du discours de Nicolas Sarkozy sur le Grand Paris, la cité Descartes de Champs-sur-Marne était connue comme l’université de l’Est parisien : un campus composé pour moitié d’entreprises, le reste étant dévolu à la faculté de Marne-la-Vallée. Depuis, il a été désigné comme cluster du développement durable, pôle d’excellence de niveau mondial dans la recherche et l’enseignement liés aux écotechnologies et déplacements durables », explique Epamarne. Aux 85 000 m² de bureaux existants viendront s’ajouter 40 000 m² destinés à accueillir les équipes de recherche du pôle scientifique et technique (PST) du Ministère de l’Ecologie, de l’Energie, du Développement Durable et de l’Aménagement du Territoire (MEEDDAT). Pour compléter cet ensemble ambitieux, un nouveau quartier de 120 000 m² verra prochainement le jour et comprendra commerces, bureaux et services. Déjà fourmillant d’étudiants, l’endroit devrait devenir un haut-lieu de l’enseignement et populariser la toute jeune faculté de Marne-la-Vallée, récemment devenue l’université… de Paris-Est.


Le centre de congrès– Chessy (secteur 4)

Par sa desserte, le Val d’Europe présente une connectivité exceptionnelle avec l’Europe, ce qui lui vaut d’être le premier centre régional de congrès. Cette position stratégique sera confortée par la création d’un centre des congrès et d’exposition de 29 000 m². Un pôle tertiaire de 150 00 0 m² complètera l’ensemble, localisé face à la gare TGV de Chessy-Val d’Europe.


La ZAC Léonard de Vinci – Bussy-Saint-Georges (secteur 3)

Sur le secteur du Val de Bussy, la commune de Bussy-Saint-Georges veut accueillir les concepts novateurs. Ainsi, une surface de 32 000 m² dédiée aux loisirs et achat plaisirs ouvrira en 2012.


Les Villages Nature (secteur 4)

« Fruit d’un partenariat entre EuroDisney, Pierre&Vacances et EpaFrance, il s’agit d’un projet touristique axé sur le développement durable » explique Nathalie Pauliac. « Le programme, officiellement démarré il y a deux ans, comprend 4 villages thématiques situés sur les communes de Bailly-Romainvilliers, Coutevroult et Villeneuve-le-Comte, couvrant une surface d’environ 580 hectares » détaille-t-elle. Disney étant la première destination touristique d’Europe, il s’agit d’exploiter ses 15 millions de visiteurs annuels. Le lieu comprendra au total 7 000 unités d’hébergements et plus de 134 000 m² d’équipements de loisirs. A terme, Les Villages Nature devraient générer près de 4 500 emplois. Le site sera en partie construit sur les emprises réservées au projet EuroDisneyland en France, au sud de l’autoroute A4 et sur des terrains adjacents. Les quatre villages auraient chacun un thème différent : l’eau, la forêt, la terre et le sport/santé.

Sommaire
Fiches pro APCE