Dossier

Implanter sa franchise au Maghreb : trois différentes cultures des affaires

2010-01-26T11:54:00+02:00

26.01.2010, 


imprimer

Première loi sur la franchise en Tunisie, salon en Algérie et le Maroc, invité d’honneur au prochain Franchise Expo Paris : le Maghreb est en effervescence.

Le petit Maghreb (Tunisie, Algérie et Maroc)
Crédits photo : Getty Images
Le Maghreb

Une nouvelle loi en Tunisie

Secteur privilégié par la France, le petit Maghreb (Tunisie, Algérie et Maroc) est en pleine effervescence en matière de franchise. En effet, alors que la Tunisie a voté en août 2009 une nouvelle loi qui vient réglementer les contrats de franchise, l’Algérie a organisé son deuxième salon de la franchise, pendant que le Maroc se prépare à participer au prochain salon Franchise Expo Paris, dont il est l’invité d’honneur.


Trois pays, trois situations

Qu’on ne s’y trompe pas : si les trois pays ont des points communs comme la présence des langues arabe, tamazight et française, et une origine berbéro-arabe, chacun d’eux s’illustre par une culture des affaires qui lui est propre. Investir en franchise au Maroc n’est pas la même chose qu’investir en Tunisie. Au-delà de la situation économique et des lois, la population – et donc les consommateurs – ne réagissent pas de la même manière face à une franchise étrangère. Ainsi, si le géant belge du fast-food Quick a réussi à s’implanter à raison de neuf franchises au Maroc, il peine à ouvrir une troisième franchise en Algérie.
 

Ce dossier va vous permettre de mieux appréhender ces trois pays étrangers qui sont porteurs d’un vrai potentiel en matière de franchise, et de connaître les pièges à éviter.

Sommaire
Fiches pro APCE