C

Commission-affiliationLexique

Définition

Gestion des stocks d’un commerçant indépendant (franchisé ou non) par son cocontractant (l’enseigne). La tête de réseau est propriétaire et a tous les pouvoirs sur les produits.
Mode de fonctionnement très bien adapté dans le cas de difficultés de gestion des stocks. L’affilié bénéficie de la notoriété de la marque et ne connaît pas les contraintes liées à la gestion des marchandises. A l’instar du franchisé, le commissionnaire-affilié a le statut de commerçant indépendant. L’affilié est rémunéré par une commission sur le chiffre d’affaires, de l’ordre de 30 % à 45 %.

Avantages et inconvénients

Permet une ouverture plus large sur le type de profil des affiliés puisque des compétences de gestion ne sont pas obligatoires. Moins de prise de risque sur les marges que réalise l’affilié.
Investissement initial moindre pour l’affilié. Perte d’indépendance pour le commerçant car il n’est plus maître de la gestion des stocks, ni propriétaire des marchandises dont il fait la vente.

En pratique

Ce contrat est fréquemment utilisé dans la vente de prêt-à-porter en raison de l’importance des stocks dans ce secteur. Le renouvellement des stocks s’effectuant dans des délais très courts ce mode de fonctionnement s’avère très efficace. Exemple d’enseigne appliquant la commission affiliation : Etam, Body One, Mango.

Législatif

La loi Doubin et le droit commun encadrent ce mode de fonctionnement.

Bon à savoir

Pour cette activité, la tête de réseau réalise une formation de son affilié. Généralement le contrat comporte une licence de marque de commerce.

EN SAVOIR PLUS :  Jurisprudence et franchise : tempête sur la commission-affiliation