Entre 5 et 10 unités

Premières ouvertures d’une franchise : la force d’un marché à fort potentiel

2010-01-25T15:47:00+02:00

25.01.2010, 


imprimer

La Croquetterie, la Maison du Fer, thexach’i, K2 Chocolate, la Part de rêve : ces franchises nouvelles sont parfois des concepts anciens et toujours positionnées sur des marchés en expansion.

K2 Chocolate
Crédits photo : Getty images

K2 Chocolate : bronzage et esthétique dans une architecture design


Concept :

centre de bronzage et d’esthétique utilisant des appareils et technologies dernier cri (lampes pour le visage, douches, lits à haute et basse tension…). L’enseigne est leader en Italie où elle possède plus de 130 centres.


Les plus de l’enseigne :

des appareils à l’avant-garde. Une architecture intérieure très design, inspirée du « food marketing » lié au chocolat, avec un ameublement couleur marron et or.


Marché :

le marché français du bronzage en cabine est estimé à 231 millions d’euros de chiffre d’affaires. La consommation de prestation de beauté et de soin du corps monte en puissance depuis la fin des années 90. Aujourd’hui, ces dépenses représentent en moyenne 0,15 % du budget des ménages, soit l’équivalent des dépenses de médicaments.


Composition du réseau :

1 centre pilote et 5 unités franchisées en cours d’ouverture en France.


Date de création :

concept né en 1993 en Italie, réseau en phase de lancement en France.


Prévisions de croissance :

6 nouveaux centres d’ici fin 2010, puis une dizaine par an.


Profil recherché :

personne intéressée par le monde de la beauté et investisseur.


Formation initiale :

1 semaine


CA moyen :

150 000 euros en année 1 (25 à 30 % de plus en année 2).


Investissement hors local :

entre 110 000 et 250 000 euros, en fonction du nombre d’appareils et de cabines.


Apport personnel :

entre 33 000 et 75 000 euros.


Type de contrat et durée :

contrat de partenariat avec exclusivité territoriale sur 30 000 habitants, 5 ans.


Renseignements :

www.k2online.net 

La Maison du fer : l'art du métal, en standard ou en sur-mesure


Concept :

magasins en libre-service spécialisé dans la vente du fer et de ses dérivés pour les professionnels et les particuliers (80 % de la clientèle).


Les plus de l’enseigne :

offre très large en terme de produits et de prix : du matériel brut (barre de fer, tôle…) au produit fini (table, portail…) en passant par les produits sur-mesure grâce à une unité de fabrication créée en 1996. Trois circuits d’approvisionnements : la centrale d’achat, un réseau de fournisseurs grossistes français référencés avec des tarifs négociés et l’unité de fabrication.


Marché :

les particuliers sont friands de bricolage et du fait maison. Même si l’union nationale des industriels du bricolage, du jardinage et de l’aménagement du logement table sur un recul de l’activité de 1 à 2 % en 2009, le marché pèse tout de même plus de 20 milliards d’euros.


Date de création :

le premier magasin a vu le jour en 1974. L’enseigne entame son développement en franchise.
Composition du réseau : 3 points de vente en propre dans le sud (Vedène, Nîmes, Apt). 2 magasins franchisés en cours d’ouverture (Bordeaux et Orléans).


Prévisions de croissance :

5 à 7 ouvertures / an.


Profil recherché :

personne ayant un esprit d’entrepreneur, dotée d’un tempérament commercial et de qualités managériales et intéressé par l’aménagement de la maison.


Formation initiale :

2 semaines.


Investissement lors local :

250 000 euros.


Apport personnel :

60 000 euros.


CA prévisionnel la 1ère année :

450 K€.


CA moyen en année 3 :

650 K€.


Type de contrat et durée :

franchise, 5 ans.


Renseignements :

www.maisondufer.com

TheraCh’i : bien-être et relaxation low-cost, inspirés de la tradition asiatique

Concept :

centre de bien-être et de relaxation low-cost proposant des soins de très haute qualité. Inspirées de la médecine traditionnelle asiatique, les prestations s’articulent autour de 4 pôles : relaxer grâce aux lits de massage thermique, tonifier/mincir, purifier grâce à un bain de pied émettant des ions négatifs et préserver le bien-être grâce à des produits et cosmétiques.


Les plus de l’enseigne :

la politique tarifaire. En outre, l’activité cible à la fois les particuliers, les entreprises (vente de prestations aux comités d’entreprises et location/vente de matériel pour ceux qui souhaitent aménager un espace bien-être en interne) et les professionnels (vente de matériel aux kinés, hôtels, salles de sport…).

Marché :

Estimé à 30 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2008, le marché du bien-être et de la remise en forme a enregistré une croissance de 12 % par rapport à l’année 2007.


Composition du réseau :

1 succursale, 4 franchisés.


Date de création :

concept né en Suisse en 2004, adapté en France en août 2008. Lancement du réseau en janvier 2010.


Prévisions de croissance :

2 nouveaux franchisés en 2010, puis 10 par an.


Profil recherché :

entrepreneur gestionnaire ayant la fibre commerciale et des qualités managériales. Investisseur accepté.


Formation initiale :

entre 1 semaine et 1 mois selon les besoins du franchisé.


CA moyen en année 1 :

125 000 euros.


Investissement hors local :

60 000 euros pour une franchise classique, 20 000 euros pour une franchise participative (le matériel est loué par le franchisé et non acheté. Et le franchiseur détient 40 % du capital -soit une minorité de blocage ).


Apport personnel :

30 000 euros ou 10 000 euros selon formule.


Type de contrat et durée :

franchise, 7 ans.


Renseignements :

www.therachi.net

la part de reve
Crédits photo : D.R
La Part de rêve joue sur le terrain des crèches et micro crèches inter entreprises.

La Part de Rêve : micro-crèches pour PME et petites communes

Concept :

crèches et micro crèches inter entreprises. Il faut entre 6 et 9 mois pour obtenir les autorisations nécessaires à l’ouverture d’une micro crèche et 3 ans pour une crèche. La première crèche ouverte par un franchisé sera donc toujours une micro crèche de 9 berceaux. Le franchisé s’investit au démarrage pour prospecter les entreprises mais n’a aucune activité opérationnelle par la suite (1 heure de présence tous les 15 jours). Chaque micro crèche emploie 3 salariés, tous qualifiés et formés à la petite enfance.


Les plus de l’enseigne :

la Part de Rêve s’adresse à une cible de clientèle jusqu’ici « délaissée », les petites et moyennes entreprises (moins de 1 000 salariés) et les petites communes.


Marché :

un taux de fécondité record en Europe (2,02 enfants par femme), un taux d’activité des femmes très élevé (80 % des 25-39 ans sont actives), un déficit de places en crèche, un plan « Petite Enfance » lancé par le gouvernement… tous les indicateurs sont au vert pour la Part de Rêve.


Composition du réseau :

6 établissements en succursale, 1 franchisé.


Date de création :

concept lancé en 2007, réseau en 2008.


Prévisions de croissance :

en fonction de la demande.


Profil recherché :

investisseur.


Formation initiale :

une dizaine de jours.


CA moyen :

170 000 euros avec un taux de remplissage de 70 %, 220 000 euros avec un taux de remplissage de 85 à 90 %.


Investissement :

150 000 à 250 000 euros pour un projet d’aménagement de locaux existants.


Apport personnel :

50 000 euros.


Type de contrat et durée :

franchise ou mandat de gestion, 15 ans.


Renseignements :

www.lapartdereve.com


La Croquetterie : produits naturels et conseils en nutrologie animalière

Concept :

magasins-conseil en nutrologie animalière. Vente de produits alimentaires et d’accessoires pour les chiens, chats, rongeurs, rongeurs et chevaux. La Croquetterie a été nominée aux Trophées des Espoirs de la franchise 2009.


Les plus de l’enseigne :

la dimension conseil est au cœur de l’activité. En outre, l’enseigne se fait fort de proposer uniquement des produits naturels, sans colorants, sans OGM, ni additifs chimiques, adaptés à tous les besoins (diabète, obésité, insuffisance rénale…).


Marché :

61,6 millions d’animaux partagent la vie des familles françaises (chiens, chats, poissons, oiseaux et petits mammifères). Le chiffre d’affaires lié à l’alimentation, aux accessoires, à l’hygiène et aux soins a progressé de 11,3 % sur les cinq dernières années pour atteindre 3,476 milliards d’euros en 2008. L’alimentation représente 73 % de ce marché.


Composition du réseau :

4 magasins en propre en Gironde ; 3 franchisés début 2010.


Date de création :

premier magasin ouvert en 1999, réseau lancé fin 2009. Prévisions de croissance : 5 à 8 ouvertures en 2010, 8 à 10 par an ensuite.


Profil recherché :

personnes cultivant l’amour des animaux et ayant le sens du commerce. Investisseurs s’abstenir.


Formation initiale :

5 semaines.


Investissement hors local :

60 000 euros.


Apport personnel :

20 000 euros environ.


CA moyen en année 2 :

200 000 à 220 000 €.


Type de contrat et durée :

franchise, 7 ans.


Renseignements :

www.lacroquetterie.com
 

Sommaire
Fiches pro APCE