Nouveau concept

Iria veut rendre l’investissement immobilier accessible à tous

2017-11-29T06:00:00+02:0029.11.2017, 


imprimer

Le réseau propose aux français aux revenus moyens d’investir dans la pierre pour se constituer un patrimoine à forte rentabilité locative. Né à Annecy il y a dix ans, il amorce son développement en franchise avec pour objectif de recruter une vingtaine d’entrepreneurs d’ici 2020.

Iria en franchise
Crédits photo : Shutterstock.com

Se créer un patrimoine immobilier sans effort financier, voilà la promesse d’Iria, une enseigne qui propose aux particuliers d’investir dans la pierre. Sa spécificité ? Un concept tout en un : choix des biens, négociation, conduite des travaux, mise en location et gestion locative, suivi et recherche du financement… Bref, l’enseigne ambitionne d’offrir les meilleures opportunités au meilleur prix à ses clients sans que ces derniers n’aient à consentir un gros effort financier – 50 euros par mois suffisent. Et elle s’engage à vérifier la rentabilité des opérations par des études sur le terrain.

Une expertise que l’entreprise a développée au fil des ans grâce à son double métier de chasseur d’opportunités de rentabilité locative et de marchand de biens immobiliers. Iria, acronyme de « Immobilier Rentabilité Investissement Accompagnement », est née en 2007 à Annecy. « Nous avons lancé Iria pour faciliter l’investissement immobilier des Français gagnant entre 2 000 et 4 000 euros par mois », explique Julien Filipe, co-fondateur du réseau. En somme, les ménages qui gagnent suffisamment pour vivre mais pas assez pour permettre une capitalisation forte pour l’avenir.


Le choix de la franchise

« Nous avons fait nos premiers pas avec notre réseau : les parents, amis, amis d’amis… » La stratégie : trouver des zones où il existe une demande locative forte et où les prix d’achat sont attractifs. « Nous avons grossi très vite car le concept plaît beaucoup », souligne le dirigeant. De fait, Iria affiche aujourd’hui à son compteur quelque 300 transactions et la gestion de 200 biens en Savoie et Haute-Savoie.

Dix ans après son lancement, il était temps pour l’enseigne d’élargir sa zone géographique. « Nous avons donc dû réfléchir à la manière dont nous allions constituer notre réseau : agence en propre ou en franchise », poursuit Julien Filipe. Convaincus que l’enseigne serait mieux portée par des entrepreneurs que par des salariés, ils optent pour la franchise. « Nous voulons des porteurs de projet qui prennent des risques et qui tiennent les promesses faites aux clients. »


Un réseau national

En avril dernier, un premier franchisé s’est lancé dans le nord de Lyon. D’autres suivront dans les mois à venir. « Nous avons deux dossiers en cours et nous sommes en discussion avec de nombreux candidats. Nous cherchons des entrepreneurs qui aient une appétence pour l’immobilier et qui aiment travailler en mode projet avec des journées qui ne se ressemblent pas. » Le timing est excellent pour le réseau. « Il y a dix ans, personne ne s’intéressait à l’investissement immobilier. Aujourd’hui, les Français sont sensibilisés et informés. Le marché est en train de mûrir. » Côté demande, indéniablement. En revanche, côté offre, peu d’enseignes se sont positionnées sur le créneau. Iria ambitionne de recruter une vingtaine de franchisés d’ici à 2020 sur l’ensemble du territoire.