Découverte

J. Girard (CrediPro) : « Le développement de notre réseau s’appuie sur trois modes opératoires : Affiliation, Création et Coopération »

2010-01-25T14:09:00+02:0025.01.2010, 


imprimer

Positionné sur le courtage en financement professionnel, le réseau CrediPro a réfléchi son concept en s’appuyant sur 20 ans d’expérience de son cabinet-pilote et dix ans de métier de franchiseur pour l’un de ses fondateurs.

Définition du concept ?

CrediPro est un tout nouveau réseau de courtage en financement exclusivement dédié aux professionnels. « Nous nous chargeons de chercher une relation bancaire dans le cadre de l’accompagnement de projets actuels et futurs d’entrepreneurs. Notre travail d’Intermédiaire en Opérations de Banque nous permet d’optimiser les bons dossiers, en négociant différentes conditions – taux, garantie, assurance, suivi de l’activité. Pour les cas « faisables », qui représentent 70% des demandes, nous avons un rôle de modélisation sur la présentation du dossier, afin d’en faciliter l’acceptation : travail sur les statuts de la société, plan de financement, montrer que les prévisions s’appuient sur des faits, etc. Enfin, pour un cinquième des dossiers, souvent compromis d’avance, notre analyse offre parfois de revenir avec de meilleurs arguments quand l’insoluble problème de l’entrepreneur – liquidation financière, faillite - sera réglé. Notre connaissance des exigences des banques apporte de toute façon un gain de temps considérable à l’entrepreneur pour cette démarche », précise Marie-Hélène Roger, co-fondatrice du cabinet-pilote (Paris, 8ème arrondissement), lequel est mandaté à ce jour, par une douzaine d’établissements bancaires.


Raisons du succès à Paris ?

« Le cabinet-pilote va fêter cette année, ses 20ans d’existence. L’année dernière, il a généré l’ouverture de 130 à 140 dossiers auprès des banques, d’un montant de 22.000 € à deux millions d’euros, pour un total de 32 millions d’euros de prêts débloqués. Son chiffre d’affaires, assuré à parts égales par une clientèle récurrente et des apporteurs d’affaires, est d’environ 600.000 € hors taxes. Soit le double de celui d’une agence immobilière traditionnelle. Le courtage en crédit professionnel bénéficie d’une fidélité exceptionnelle de la part de la clientèle !», souligne François Dauviau, co-gérant du cabinet-pilote CrediPro.

Si le cabinet-pilote est constitué de 3 courtiers-conseillers en financement et de 2 assistantes, CrédiPro compte se développer avec des structures un peu plus légères et tout aussi rentables, d’une assistante et de 2 courtiers. « Chaque candidat entrepreneur aura l’exclusivité sur un département, l’exception des plus peuplés. 120 zones de chalandises sont à pourvoir. L’apport personnel est de 50.000 €, et l’investissement global de 100.000 €, puisque le concept privilégie la confidentialité d’un local situé au premier étage, au pignon sur rue. Le développement de notre réseau s’appuie sur trois modes opératoires : l’affiliation de courtiers indépendants, la création pure pour les cadres en reconversion – en particulier, les chargés d’affaire en banque – et la coopération à travers l’ajout d’un service, comme pour les agences immobilières spécialisées », assure Julien Girard, Directeur Associé de CrediPro France SAS.


Pourquoi développer le concept en franchise ?

« Selon un sondage IFOP-KPMG-CGPME réalisé en septembre dernier, 68% des PME ont un besoin de financement. Sur cet important marché, aujourd’hui atomisé, il n’existe pas de réel réseau de courtage en financement professionnel capable de faire le liant entre les banques et les PME. C’est tout au long des dix années durant lesquelles j’ai fondé et développé Century 21 Entreprise et Commerce que j’ai constaté que la clientèle de cette enseigne de 70 agences – entrepreneurs, agents immobiliers et banquiers – était demandeuse d’un service de courtage en financement professionnel », affirme Charles Marinakis, Président de CrédiPro France SAS.
Le recrutement des futurs franchisés s’effectuera via le site Internet du réseau CrediPro, des mailings et de la prospection directe, afin de toucher des apporteurs d’affaires tels que les agences spécialisées dans la transaction de commerce, les avocats, les notaires, les experts –comptables, ou encore, les sociétés de travaux d’aménagement. Sans se priver du client final : l’entrepreneur.


Comment se construit le développement du réseau ?

CrediPro a été fondé par 4 associés, un duo de courtiers en financements professionnels (François Dauviau et Marie-Hélène Roger) et un duo de franchiseurs, Charles Marinakis, fondateur de Century 21 Entreprise et Commerce il y a une dizaine d’années, et Julien Girard, développeur du même réseau. Un cycle de formation de cinq semaines, moitié théorique, moitié pratique – immersion dans le cabinet-pilote -, est d’ores et déjà mis en place.
Le futur franchisé CrediPro bénéficie aussi d’un logiciel spécifiquement développé pour répondre à la problématique d’un courtier en financement professionnel, de la transmission des exigences comportementales du métier et d’un dispositif de Communication et de Marketing dédié.