Interview vidéo

C. Proy (Crédit agricole) : « Le BFR peut être sous-estimé par certains franchiseurs »

2010-12-02T14:30:00+02:0002.12.2010, 


imprimer

Responsable du pôle franchise au sein du Crédit Agricole, Caroline Proy s’exprime sur l’importance du besoin en fonds de roulement dans le dossier financier du candidat à la franchise.

 

Pour convaincre son banquier, le candidat à la franchise doit avant tout démontrer de réelles capacités entrepreneuriales car, même s’il s’adosse à un réseau, le franchisé reste avant tout un indépendant. Caroline Proy explique que si les banques examinent la structure du dossier du financement, leur rôle consiste également à sensibiliser les franchisés sur l’importance du besoin en fonds de roulement, que certains franchiseurs ont tendance à sous-estimer. « Le BFR va permettre de couvrir les premières dépenses avant les premières rentrées d’argent. Il doit donc être suffisamment important pour vous permettre de lancer votre affaire. »

Voir la vidéo de la conférence "Ils ont réussi dans la franchise et le commerce associé !" du Salon des entrepreneurs de Nantes 2010