Tribune libre

Services à la personne : les clés pour entreprendre sur ce marché

2017-12-01T06:00:00+02:0001.12.2017, 


imprimer

Chaque année, de nouveaux franchisés se reconvertissent en créant leur propre agence de services à la personne. Aide à domicile, garde d’enfants, accompagnement des seniors… Les secteurs mais aussi les voies d’entreprendre sont multiples. Les conseils de Rémi Grosset, directeur de la franchise Centre Services.

Entreprendre dans les SAP
Crédits photo : Shutterstock.com

Les services à la personne se définissent par des prestations délivrées à un particulier chez lui. Ménage, repassage, garde d’enfants, jardinage, aide au maintien à domicile des seniors, soutien scolaire… Au total, la direction générale des entreprises répertorie 18 métiers différents dans ce domaine et près de 60 certifications. Du côté des acteurs de ce marché, la diversité est aussi au rendez-vous puisqu’il existe aussi bien des associations que des acteurs publics et, depuis la loi Borloo de 2005, des entreprises. Parmi elles, plusieurs se sont organisées en réseau et se développent aujourd’hui en franchise. D’ailleurs, le secteur des services à la personne séduit chaque année de nombreux nouveaux entrepreneurs qui choisissent ce domaine pour se reconvertir et se mettre à leur compte. Mais avant de se lancer et de créer une entreprise dans ce secteur, il convient d’être bien accompagné et de faire les bons choix.


Élargir son approche et ses ambitions

Contrairement à certaines idées reçues, les services à la personne ne s’adressent pas uniquement aux personnes âgées. Ce secteur s’est certes popularisé grâce aux associations présentes pour les personnes en difficulté mais, ces dernières décennies, les prestations de confort (ménage, garde d’enfants, etc.) se sont considérablement développées grâce à l’augmentation significative de la qualité des services et aux différents dispositifs fiscaux.

Il peut donc être intéressant de se tourner vers des réseaux multi-spécialistes qui proposent diverses prestations, dont celles de confort. D’autant que ce type de service appelle généralement à une certaine récurrence, les familles bénéficiaires ayant souvent des besoins fréquents de ménage ou d’entretien du jardin. Pour l’entrepreneur, cela se traduit par un chiffre d’affaires régulier et stable, qui permet d’assurer une entrée d’argent certaine. Attention, cette récurrence sera présente uniquement si la qualité des prestations est au rendez-vous car il s’agit de satisfaire la clientèle afin de la fidéliser. Un enjeu de taille.


Sécuriser le lancement de son activité

Le marché des services à la personne pèse plus de 20 milliards d’euros en France, un chiffre qui augmente d’année en année. La demande est donc au rendez-vous, mais la rentabilité d’une agence dans ce domaine l’est-elle aussi ? Ce secteur offre en effet un très large panel d'activités, et toutes ne représentent pas le même profit pour une entreprise, ni la même charge de travail pour le créateur. Faire les bons choix permet de maximiser ses chances de réussite, et ainsi sécuriser son investissement : quel emplacement choisir ? Comment recruter et former les intervenants à domicile ? Vaut-il mieux entreprendre seul ou avec l’appui d’un réseau ? Autant de questions auxquelles il faudra répondre avant de se lancer.


La franchise, un gage de réussite ?

Pour tout projet de création, il convient de maîtriser la gestion d’entreprise et l’ensemble des règles du secteur ciblé. La franchise propose cette solution, qui permet au créateur de se dégager du temps afin de conquérir la clientèle et sécuriser son investissement.

Il existe de nombreux réseaux de franchise dans le domaine des services à la personne. Pour choisir la bonne enseigne, il faut impérativement rencontrer les franchiseurs. C’est la condition pour parvenir à faire les bons choix.

Ce texte est publié sous la responsabilité de son auteur. Son contenu n’engage en aucun cas la rédaction des Echos de la franchise.

Rémi Grosset, Centre Services
Crédits photo : Droits réservés

L’auteur

Après un début de carrière dans le secteur bancaire en tant que conseiller clientèle, Rémi Grosset a décidé de rejoindre son cousin créateur d'entreprise, Benjamin Assous, dans l'aventure Centre Services. 

Aujourd'hui, Rémi occupe le poste de responsable développement au sein du pôle franchise du groupe et gère en parallèle la fonction de responsable marketing.

>> Consulter toutes les tribunes libres