Tribune libre

Les services à la personne, un secteur qui garde la forme

2017-09-13T07:19:00+02:0013.09.2017, mis à jour le 13.09.2017,


imprimer

Plus de 20 milliards d’euros, 2,7 millions d’usagers et 1,4 million d’emplois… Le marché des services à la personne garde le cap. Eclairage de Rémi Grosset, fondateur de Centre Services, une franchise spécialisée dans l’aide à domicile.

Services à la personne
Crédits photo : shutterstock.com

Parfaite conciliation entre vie familiale et vie professionnelle, meilleure qualité de vie et de bien-être… Les raisons de recourir à une aide à domicile sont nombreuses et séduisent de plus en plus de Français qui sont en train de changer leurs habitudes de consommation. Dans ce domaine, la France reste toutefois en retard par rapport aux autres pays d'Europe et aux Etats-Unis, bien que les chiffres du secteur soient tous en très forte croissance.

Un marché porteur

Selon les derniers chiffres publiés par les organismes référents, les Français ont été 2,7 millions à bénéficier de services à la personne en 2014. Au total, les acteurs des services à la personne et les salariés à domicile ont réalisé près de 880 millions d'heures de prestations et le secteur emploie environ 1,4 million de salariés. Les entreprises privées, quant à elles, œuvrent généralement sur ce marché depuis une dizaine d’années seulement, boostées par la loi Borloo. Gagnant du terrain, elles représentent aujourd’hui à elles seules 78,3 % du marché des services à la personne.

La préservation du dynamisme de ce secteur s’explique par la démographie et les besoins qui s’appliquent aux évolutions sociétales - vieillissement de la population, familles monoparentales, natalité en hausse, travail des femmes, besoin d’équilibrer la vie personnelle et la vie professionnelle, etc. - et de politiques publiques favorables. A noter que les domaines en pleine expansion et qui recrutent le plus restent l'entretien de la maison, la garde d’enfants et l'assistance aux personnes âgées.


Croissance des réseaux

Parmi les entreprises qui se sont lancées sur ce marché porteur ont émergé des réseaux de franchises dont certains ont, aujourd’hui, atteint une échelle nationale. Grâce à ce modèle entrepreneurial, les enseignes parviennent à mailler rapidement un territoire et à se façonner une image de marque, renforçant leur notoriété auprès du public.

L’organisation en réseau permet de créer de synergies et, ainsi, de mieux résister aux aléas de la conjoncture, si bien que certaines enseignes se développent aujourd’hui à vitesse grand V dans l’hexagone.

Attention, cependant, à un développement trop rapide qui serait non maîtrisé. Il ne s’agit pas de faire une course au nombre d'ouvertures mais plutôt de prendre le temps de trouver de bons entrepreneurs franchisés qui sauront mener à bien leurs projets tout en acceptant la politique impulsée par l’enseigne. Rien ne sert de courir, le secteur est encore jeune et les opportunités nombreuses… A condition garder la tête froide et de savoir ce que l’on fait.

Ce texte est publié sous la responsabilité de son auteur. Son contenu n’engage en aucun cas la rédaction des Echos de la franchise.

Rémi Grosset, Centre Services
Crédits photo : Droits réservés

L’auteur

Après un début de carrière dans le secteur bancaire en tant que conseiller clientèle, Rémi Grosset a décidé de rejoindre son cousin créateur d'entreprise, Benjamin Assous, dans l'aventure Centre Services. 

Aujourd'hui, Rémi occupe le poste de responsable développement au sein du pôle franchise du groupe et gère en parallèle la fonction de responsable marketing.

>> Consulter toutes les tribunes libres