Restauration rapide

Speed Burger met le cap sur le corner

2018-01-12T08:00:00+02:0012.01.2018, 


imprimer

L’enseigne spécialisée dans le burger en livraison vient d’ouvrir un premier corner dans un centre commercial des Deux-Sèvres. Un point de vente pilote qui pourrait faire des petits.

Corner Speed Burger
Crédits photo : Droits réservés

Après avoir été l’un des pionniers de la livraison à domicile pour les burgers, affiché son soutien aux livreurs indépendants en conflit avec les applications telles que Deliveroo et lancé la livraison par drones, Speed Burger marque de nouveau sa différence en inaugurant un tout nouveau concept : le corner.


Site pilote

Un premier point de vente vient d’ouvrir sous ce format dans le centre commercial La Galerie à Niort, dans les Deux-Sèvres. Aux manettes, Jérôme Farnier, un familier de la restauration rapide et du réseau. En vingt ans, cet entrepreneur a exercé de nombreux métiers du secteur en travaillant en tant que livreur, manager puis franchisé au sein d’une enseigne de livraison de pizzas avant de passer aux burgers en ouvrant, en 2012, son premier établissement Speed Burger. En 2017, le co-fondateur du réseau, Bruno Bourrigault, pense à lui pour diriger le tout premier corner de l’enseigne. Un challenge qu’il accepte de relever immédiatement.


Montée en gamme

Depuis, franchisé et tête de réseau travaillent de concert pour adapter le concept au format « corner ». Il fallait notamment réfléchir à la manière de séduire l’exigeante clientèle des centres commerciaux. « Nous avons œuvré main dans la main avec le siège pour élaborer une carte réduite [5 burgers et quelques extras, NDLR] qui tienne compte, par exemple, des nouvelles tendances de consommation des clients en y incluant deux produits veggie », précise Jérôme Farnier.

L’enseigne souhaite également monter en gamme et ainsi attirer des consommateurs venus ici pour faire leurs courses et pas forcément pour se restaurer. Une formule « light » a donc été ajoutée à la carte afin de proposer des sandwichs froids et des paninis, rapidement consommés et faciles à transporter. En revanche, la carte des cafés a été allongée pour contenter les visiteurs tout au long de la journée.


Nouveaux leviers

En déclinant son concept en corner, l’enseigne espère trouver de nouveaux leviers de croissance. « C’est un challenge audacieux », reconnaît Bruno Bourrigault. « Mais c’est bien ce qui fait notre marque de fabrique depuis plus de vingt ans. Sur un marché en pleine mutation, il est absolument nécessaire de faire évoluer le concept, de se réinventer pour continuer à se développer et gagner des parts de marché. » Le pilote de Niort doit servir de laboratoire et devrait permettre de dégager des axes d’améliorations en vue d’un développement du format « corner » à plus grande échelle. « Nous comptons bien relever le défi afin que le corner de Niort soit le premier d’une longue série », conclut le dirigeant.

Speed Burger en quelques dates clés

- 1995 : création de l’enseigne avec l’ouverture d’un établissement à Angers (49) ;
- 2004 : inauguration d’un premier point de vente franchisé au Mans (72) ;
- 2005 : le réseau atteint les 10 unités ;
- 2006 : Speed Burger lance son site et un service de commande en ligne ;
- 2010 : l’enseigne adhère à la Fédération française de la franchise (FFF) ;
- 2012 : le cap des 40 points de vente est franchi ;
- 2013 : lancement des applications dédiées pour passer commande depuis son smartphone ;
- 2015 : le 50e magasin ouvre à Reims (51) ;
- 2016 : Speed Burger instaure la livraison par vélo électrique et réalise plus de 26 millions d’euros de chiffre d’affaires ;
- 2017 : l’enseigne teste la livraison par drone à Nice (06) ;
- 2018 : un premier corner Speed Burger ouvre à Niort.

Jennifer Matas