Croissance

Le groupe Le Duff, un appétit sans fin

2017-09-18T07:04:00+02:0018.09.2017, mis à jour le 18.09.2017,


imprimer

La direction souhaite ouvrir 2 000 nouveaux restaurants d’ici cinq ans grâce à la franchise. L’Asie et l’Amérique du Nord sont principalement dans le viseur.

Les ambitions de Le Duff
Crédits photo : Droits réservés
Le propriétaire de Brioche Dorée, Del Arte, etc. a faim de croissance.

L’appétit de ce groupe breton spécialisé dans la restauration rapide et les terminaux de cuisson ne semble pas avoir de limite : Le Duff vient de révéler sa toute nouvelle stratégie de développement et les chiffres sont impressionnants.

2 000 nouveaux restaurants d’ici 2022

Sur les cinq prochaines années, le groupe entend inaugurer pas moins de 2 000 restaurants franchisés dans le monde. Convaincu que le modèle de la franchise est propice à la croissance depuis ses débuts dans les années 1980, le groupe fondé par Louis Le Duff reste donc fidèle à lui-même.

C’est principalement à l’international que cette accélération du développement se fera. L’Asie et l’Amérique, deux continents sur lesquels le groupe est déjà implanté depuis plusieurs années, sont particulièrement visées avec de prochaines ouvertures prévues en Corée, au Japon, en Chine et en Amérique du Nord.

Les ambitions de Le Duff sur le continent asiatique ne sont pas nouvelles : fin 2013, le groupe signait un partenariat avec le géant japonais Suntory (propriétaire entre autres de la marque Orangina) dans le but d’ouvrir 105 Brioche Dorée au pays du Soleil-Levant. Un score que le japonais a pour mission d’atteindre d’ici 2023 dernier délai, et ainsi permettre au Breton de se développer encore plus rapidement dans la région en gagnant en notoriété. Et cette stratégie n’a pas tardé à porter ses fruits : ces trois dernières années, le président de Brioche Dorée Asie, François-Xavier Colas, a signé plusieurs contrats de franchise en vue de l’ouverture de 750 cafés boulangeries dans le secteur. Le point de vente le plus récent a été inauguré le 15 août dernier à Hong Kong. Brioche Dorée a également signé un partenariat avec le groupe indien Haldiram en vue d’ouvrir 50 nouveaux points de vente aux couleurs de l’enseigne à New Delhi.

En Amérique du Nord, aussi, le groupe nourrit de solides ambitions. Pour rappel, la zone pèse déjà 40 % de son chiffre d’affaires mondial grâce à l’activité de Bridor (trois usines sont implantées au Canada une autre dans l’Etat du New Jersey), soit 800 millions d’euros sur un total de 2 milliards d’euros. Aux Etats-Unis, c’est à l’enseigne La Madeleine que le groupe souhaite donner la priorité. Pour l’instant encore peu développée dans la zone, cette enseigne de cafés-restaurants « à la française » ne compte qu’une soixantaine de points de vente, principalement implantés dans le Sud et l’Est du pays. Mais les choses devraient rapidement changer : Le Duff a en effet signé ces quatre derniers mois plusieurs accords avec des franchisés qui se sont engagés à ouvrir 97 nouveaux restaurants à Houston, Austin, Washington ainsi qu’en Louisiane.


Trois marques concernées

Stratégique, Le Duff a donc choisi de prioriser le développement de ses trois marques de restauration traditionnelle : Brioche Dorée, Del Arte et La Madeleine. « Porteuses d’un art de vivre, nos marques connaissent un succès grandissant dans le monde, déclare Louis Le Duff, le président fondateur de l’entreprise. Nous devons nous concentrer sur notre cœur de métier. Nous avons quarante années d’expérience dans la restauration française et méditerranéenne, notre savoir-faire culinaire est devenu notre ADN », a-t-il conclu.

Jennifer Matas