Nouveaux concepts

La poutine, nouvelle tendance en restauration rapide

2018-07-06T06:00:00+02:0006.07.2018, 


imprimer

Ce plat emblématique du Québec a traversé l’Atlantique et commence à conquérir l’Hexagone. Plusieurs établissements existent déjà et des réseaux s’ouvrent à la franchise.

Poutine en France
Crédits photo : Shutterstock.com

Cela se prononce et s’écrit comme le nom du président de la Russie mais il s’agit d’un plat typique dégusté outre-Atlantique, au Québec : la poutine a été créée au Canada dans les années 1950 et, plus de soixante ans plus tard, vient d’arriver en France. Ces derniers mois, plusieurs concepts ont ouvert dans l’Hexagone, aussi bien des enseignes canadiennes venues tenter leurs chances au pays de la gastronomie que des entreprises françaises séduites par ce plat original et qui en ont importé le concept.


La poutine, qu’est-ce que c’est ?

La poutine est un plat traditionnel québécois plutôt apprécié par grand froid tant il tient bien au corps. Trois éléments majeurs le composent : des frites, du cheddar en grains et, bien évidemment, de la sauce poutine qui donne son nom au plat. Celle-ci est salée et quelque peu épicée. On la prépare avec de l’amidon de maïs, des tomates, de la farine et des oignons. Une poutine se déguste ainsi : le cheddar est fondu et versé sur les frites auxquelles on ajoute la sauce. Cette recette est longtemps restée cantonnée au territoire canadien mais ces derniers temps elle s’exporte avec succès. Barack Obama lui-même en a mangé à la Maison-Blanche en compagnie de Justin Trudeau lors d’un repas officiel en 2016. Aujourd’hui, la poutine traditionnelle est déclinée en différentes recettes dans lesquelles on retrouve des ingrédients comme la patate douce, le poulet et même du foie gras ! Des variantes peuvent également être choisies en remplaçant le cheddar par de la tomme ou de la mozzarella, par exemple… Le risque étant de perdre le fameux « couic-couic » du fromage en grains qui croque sous la dent lors de la dégustation.


Plusieurs établissements déjà ouverts

En France, les restaurants qui proposent de la poutine n’ont jamais été aussi nombreux. D’après le site Où manger de la poutine, il existerait 34 établissements : onze se situent en région parisienne, neuf dans le Sud-Est, six dans le Grand Ouest, quatre dans les environs de Toulouse et Bordeaux et tout autant dans la région lyonnaise. Parmi ces unités, plusieurs enseignes commencent à se développer en réseau.


Quelques réseaux de franchise

Plusieurs enseignes se sont en effet positionnées sur le créneau de la poutine en France et recherchent actuellement des franchisés. A commencer par PoutineBros dont le premier restaurant a ouvert en 2014 à Rennes. Quatre ans après, l’enseigne fait figure de pionnière sur ce marché et s’apprête à conquérir toutes les grandes villes étudiantes grâce à la franchise. Derrière ce concept, deux frères, Nicolas et Camille Gaudin, qui ont importé la poutine après l’avoir découverte lors d’un séjour à Montréal. A la carte également, des burgers inspirés de recettes canadiennes et américaines ainsi que des bières québécoises et des gâteaux typiquement américains. Frite Alors !, enseigne belge qui a également importé la poutine dans l’Hexagone, vient, elle aussi, d’annoncer son lancement en franchise. A l’été 2018, elle regroupe deux adresses à Lyon mais espère ouvrir rapidement dans d’autres villes françaises. A Paris, la Maison de la poutine a elle aussi inauguré récemment un premier établissement dans le quartier Montorgueil, dans le 2e arrondissement. Et d’autres devraient suivre : l’enseigne précise sur son site internet qu’elle s’ouvrira très prochainement à la franchise.

Jennifer Matas