Actualité

Soldes d’été : les commerçants disent ouf après une saison catastrophique

2013-08-05T09:50:00+02:0005.08.2013, 


imprimer

Les commerçants jugent les soldes d’été satisfaisantes après une saison printemps-été très décevante : le mauvais temps et les restrictions budgétaires des consommateurs ont en effet pesé sur leurs chiffres d’affaires.

Soldes d'été
Crédits photo : Shutterstock.com

Un résultat modeste mais satisfaisant : voilà en quelques mots le bilan de ces soldes d’été. Selon la Chambre de commerce et d’industrie de Paris Ile-de-France, qui a mené l’enquête auprès de 300 gérants de boutiques parisiens à l’issue des soldes, 67 % des commerçants jugent le résultat des soldes satisfaisant. Selon eux, elles ont été favorisées par le retour du beau temps, qui a fait revenir les clients dans les boutiques.

Une saison globalement décevante

Par contre, la saison printemps-été est jugée comme « peu ou pas satisfaisante » par près de 60 % des commerçants interrogés. Selon eux, deux facteurs seraient à l’origine de cette faible activité : les très basses températures observées au printemps, et les restrictions budgétaires que se sont imposées les consommateurs.


Une baisse du budget des consommateurs

70 % des commerçants interrogés estiment en effet que la crise a eu des répercussions importantes sur leur activité. Face à des consommateurs se présentant avec des budgets serrés, les trois quarts des gérants de boutiques ont ainsi débuté les soldes avec des remises supérieures ou égales à 40 %. Avec une conséquence : pour 40 % d’entre eux, le panier moyen est en baisse par rapport à l’été dernier.

Malgré le contexte morose, 72 % des commerçants se déclarent optimistes pour la saison automne-hiver. Un optimisme qui, il faut l’espérer, fera remonter leurs résultats avant la fin de l’année.

Camille Prigent