Nouveau concept

Beauty Success lance « L’Institut Beauty Success »

2014-03-26T06:00:00+02:0026.03.2014, 


imprimer

A l’occasion de Franchise Expo Paris (75), l’enseigne spécialisée dans la parfumerie Beauty Success a annoncé le lancement d’un nouveau concept : L’Institut Beauty Success. Nouveau segment, nouveau profil de franchisés et nouveau ticket d’entrée… Explications.

L'Institut Beauty Success se lance en franchise
Crédits photo : Droits réservés
Le nouveau concept L'Institut Beauty Success se lance en franchise.

Avec 290 points de vente en France et à l’étranger, Beauty Success n’en est pas à son coup d’essai en matière d’innovation de concept. Déjà en 2012, le réseau historiquement centré sur la parfumerie sélective avait ajouté à son offre la parapharmacie et l’institut de beauté. En 2013, Beauty Success a carrément changé de concept-magasin et travaille encore à faire adopter cette nouveauté dans l’ensemble des points de vente de son réseau. Dernière innovation, révélée lors du salon Franchise Expo Paris le 23 mars dernier : l’enseigne périgourdine scinde son activité et lance « L’Institut Beauty Success ».

L’Institut Beauty Success : pour qui ? pourquoi ?

Désormais, la marque Beauty Success se décline sous trois formats de magasins : des parfumeries sélectives, des points de vente dédiés à la « beauté globale » alliant parfumerie et institut de beauté et enfin des instituts seuls. Concernant ce dernier format, il est depuis peu ouvert à la franchise. « Nous avons commencé par tester ce nouveau concept dans deux sites pilotes près de Périgueux (24) il y 8 mois, raconte Florence de Mortillet, directrice de Beauty Success. Le succès étant au rendez-vous, nous recrutons aujourd’hui de nouveaux franchisés pour le développer en France. »

Profil recherché : « des esthéticiennes de préférence, mais nous cherchons aussi des investisseurs », déclare la directrice du réseau. A noter, toutefois, le montant du ticket d’entrée : « Pour ouvrir un institut Beauty Success, 100 000 euros suffisent, tandis que 450 000 euros sont nécessaires pour une parfumerie, explique Florence de Mortillet. Un coût élevé qui s’explique par le prix du stock. » Avec ce nouveau concept, le réseau Beauty Success devient donc plus accessible aux porteurs de projet ayant un budget moins important que sur le segment de la parfumerie sélective. « D’autant plus que nous proposons la location évolutive pour tout l’équipement nécessaire à la réalisation des soins », précise la directrice. Avec ce système, le franchisé peut ne pas investir dans des machines onéreuses et démarrer son activité en louant le matériel adéquat. Celui-ci sera remplacé par de nouvelles machines en fonction des innovations et des besoins.


Une diversification cohérente

« Nous ne cherchons évidemment pas à cannibaliser notre réseau, explique Florence de Mortillet. D’ailleurs, notre stratégie diffère sur plusieurs points. » L’emplacement, d’abord. Les Instituts Beauty Success ont vocation à s’implanter dans des retail parks, là où les loyers commerciaux sont plus faibles et les accès plus aisés, grâce à de grands parkings. Les magasins Beauty Success, eux, sont implantés dans des emplacements n°1, de préférence en centre-ville. La cible, ensuite. « Nous savons que beaucoup de femmes n’entrent jamais dans un institut de beauté et que certaines craignent le côté luxe qui se dégage d’une parfumerie. Avec ce nouveau concept, nous voulons capter cette clientèle, notamment grâce à un espace accueil cosy, situé à l’entrée de chaque institut. »

Un espace dédié à la vente de cosmétiques habillera également ces instituts, avec une mise en avant des produits estampillés Beauty Success. L’enseigne prévoit même que 30 % du chiffre d’affaires des futurs franchisés « L’Institut Beauty Success » proviendra de la vente de produits en magasin.

Les chiffres clés (communiqués par l’enseigne)

- Investissement global (hors local) : 100 000 euros
- Surface : entre 80 et 100 m², pour 4 cabines
- Chiffre d’affaires moyen estimé : 250 000 euros, soit un retour sur investissement estimé à 3 ans
- Redevances (publicité et enseigne) : 200 euros par mois et par cabine
- Droits d’entrée : 5 000 euros
- Perspectives : ouvrir 100 instituts d'ici trois ans

Jennifer Matas