Portrait de franchisé

Un investisseur éclectique devenu multi-franchisé

2011-01-28T17:20:00+02:0028.01.2011, 


imprimer

Entrepreneur inlassable, Robin Doquet Chassing a monté en vingt ans une holding de 22 entités. Il détient, dans son portefeuille, huit stations de lavage Elephant Bleu. Et ne compte pas s’arrêter là.

« J’ai créé ou repris des sociétés au gré des opportunités qui se sont présentées à moi. Je suis extrêmement prudent mais ouvert à tout projet intéressant. » Fils d’un exploitant de l’Aube, Robin Doquet Chassing avait commencé par suivre des études d’ingénieur agronome, sans trop de conviction. « L’agriculture ne me passionnait pas », confesse-t-il. En 1999, il lance sa première société de négoce de produits agricoles afin d’assurer lui-même la commercialisation des fruits et légumes auprès de la grande distribution.
L’entrepreneur élargit bientôt son activité aux condiments, dont il devient le troisième acteur du secteur. Il se lance alors sur un créneau radicalement différent : l’emballage pour produits industriels et œuvres d’art. Puis se diversifie dans le soutien scolaire et le lavage automobile. Robin Doquet Chassing ne fait jamais cavalier seul : il s’associe. « Je n’ai pas la prétention d’être un financier mais un partenaire actif qui endosse sa part de responsabilité dans le fonctionnement de l’entreprise. »


La multi-franchise comme accélérateur

C’est par le biais d’un ami qu’il découvre la franchise Eléphant Bleu. En 2006, il rachète un centre de lavage indépendant à Romilly-sur-Marne et le fait passer sous enseigne franchisée, avec succès. « Dans ce secteur d’activité, le chiffre d’affaires d’une station est faible mais la rentabilité élevée », souligne-t-il. Ces débuts prometteurs le poussent à regarder du côté de la Tchéquie qu’il juge porteuse. La lourdeur de l’administration locale l’oblige à jeter l’éponge. « Je me suis rabattu sur le marché français, qui est mûr mais a beaucoup de potentiel en terme de reprise et de transformation de stations existantes. » En l’espace de quatre ans, Robin Doquet Chassing reprend 8 unités situées dans la vallée de la Saône, dans l’Aube et en Seine-et-Marne.

Toutes activités confondues, l’investisseur est aujourd’hui à la tête de 22 entités de 1 à 80 salariés et réalise un chiffre d’affaires de 60 millions d’euros. « Je jongle d’un dossier à l’autre tout au long de la journée. C’est ce qui me tient en haleine, au quotidien. » Pas question pour lui de s’endormir sur ses lauriers : pour l’année 2011, il entend ouvrir 4 ou 5 nouveaux points de vente en Ile-de-France.