Portrait

Serge Mathe, ancien restaurateur reconverti dans le prêt-à-porter enfant

2013-09-16T09:00:00+02:0016.09.2013, 


imprimer

A 48 ans, Serge Mathe a ouvert en mai 2013 un magasin La Compagnie des Petits à Menton, dans les Alpes-Maritimes. Ancien restaurateur, il raconte sa reconversion dans le prêt-à-porter pour enfants.

Serge et Elodie Mathe, La Compagnie des Petits
Crédits photo : Droits réservés
Serge Mathe et sa compagne Elodie, à la tête du magasin La Compagnie des Petits de Menton (06)

Une première expérience dans la restauration

Pendant 20 ans, Serge Mathe entreprend dans le secteur de la restauration. Il monte d’abord une pizzeria, puis un café-snack. Et à presque 50 ans, une nouvelle opportunité se présente : un local bien situé, à Menton, dans les Alpes-Maritimes, ville de son enfance et dans laquelle il a établi ses deux restaurants. Il saisit alors sa chance et décide de changer radicalement de secteur d’activité : « Je ne voulais plus travailler dans l’alimentaire, qui est parfois un secteur ingrat, notamment au niveau des horaires, explique-t-il. L’offre de prêt-à-porter enfant manquait à Menton, alors je me suis lancé !»


Une opportunité dans l’habillement pour enfants

En effet, la concurrence est mince : Menton comptait à l’époque un seul magasin d’habillement pour enfants pour satisfaire ses 30 000 habitants. Serge Mathe décide alors de faire appel à une grande enseigne pour l’aider : « Je me suis rapproché d’une franchise parce que le prêt-à-porter n’était pas un domaine que je connaissais », se rappelle-t-il.


Un soutien sans faille de sa compagne

Epaulé par sa compagne Elodie, Serge Mathe contacte donc plusieurs enseignes, et choisit finalement La Compagnie des Petits. Créé en 1991, ce réseau compte environ 200 magasins dans le monde et sa notoriété n’est plus à faire. Il ouvre son magasin en affiliation en mai 2013. « Dès que j’ai ouvert, les clients sont venus car ils connaissaient déjà l’enseigne », explique Serge Mathe.

La Compagnie des Petits, Menton
Crédits photo : Droits réservés
L'intérieur du magasin La Compagnie des Petits de Menton (06), géré par Serge et Elodie

Une structure solide grâce à la franchise

Depuis l’ouverture, la directrice réseau passe chaque mois dans leur magasin pour vérifier que le concept est bien appliqué et leur donner des conseils pour mettre en valeur les produits. « Les équipes du franchiseur me donnent ce que j’attendais d’eux, souligne Serge Mathe. J’avais besoin d’une structure, et ils sont derrière moi. » En tant qu’affilié, il n’a même pas à gérer les stocks qui appartiennent au franchiseur et sont automatiquement renouvelés deux à trois fois par semaine. « La gestion des stocks me faisait un peu peur car nous n’étions pas décisionnaires, explique Serge Mathe. Mais le siège joue bien le jeu. Il sait ce que l’on a vendu grâce au système informatique et nous réapprovisionne sur les tailles et les modèles dont nous manquons. »


Un réseau pour challenger ses performances

De plus, le couple sait exactement où se positionner par rapport aux autres magasins La Compagnie des Petits, un vrai plus pour Serge Mathe qui explique : « Tous les matins, nous recevons les chiffres d’affaires de tous les magasins du monde, qu’ils soient affiliés, franchisés ou succursalistes. Cela permet de savoir où l’on se situe, c’est appréciable quand on ne connait pas le secteur. Aussi, ça nous stimule et nous permet de savoir si on est dans le bon groupe !»

Pour en savoir plus sur les opportunités dans le secteur du prêt-à-porter, lisez :

Camille Prigent