Vidéo

L. Amar (Monceau Fleurs) : « Une chance incroyable en période de crise »

2010-02-12T16:03:00+02:0012.02.2010, 


imprimer

A l’occasion du Salon des Entrepreneurs, Laurent Amar, PDG et fondateur du groupe Monceau Fleurs, revient sur le succès de ses trois enseignes ainsi que sur leur avenir.

La force du groupe Monceau Fleurs réside dans son maillage du territoire. Les trois enseignes répondent aux différentes demandes. Monceau a vocation de servir une clientèle véhiculée ; Happy se situe dans des zones piétonnes ; Rapid’Flore s’installe dans les zones grises, soit des emplacements de proximité.
En ces temps de crise, le marché de la fleur prospère. Si les Français vont moins au restaurant, ils se reçoivent de plus en plus. Et le premier achat plaisir reste la fleur surtout quand elle s’affiche à des prix concurrentiels.
Aujourd’hui Monceau Fleurs souhaite s’imposer en Allemagne, dans la perspective de compléter son maillage de 470 magasins répartis dans 8 pays.