Epicerie fine

Oliviers & Co épice sa stratégie de développement

2017-03-01T07:57:00+02:0001.03.2017, mis à jour le 01.03.2017,


imprimer

Depuis son rachat en 2016, le spécialiste de l’huile d’olive haut de gamme, du vinaigre balsamique et autres condiments amorce une nouvelle étape. Au programme, une expansion plus forte à l’étranger et des objectifs ambitieux.

Oliviers&Co en franchise
Crédits photo : Droits réservés

Un tournant s’annonce pour la PME provençale Oliviers & Co. L’enseigne distributrice d’huiles d’olive haut de gamme et autres produits d’épicerie fine tels que les condiments, vinaigres balsamiques et miels, opère en effet un revirement dans sa stratégie de développement avec de solides objectifs en franchise. Un changement qui se met en place depuis son rachat par l’entrepreneur Geoffroy Roux de Bézieux, en février 2016, et qui ouvre une nouvelle ère pour ce réseau au positionnement atypique.

Doubler de chiffre d’affaires en cinq ans

Originaire des Alpes-de-Haute-Provence, Oliviers & Co a ouvert une première boutique à Paris en 1998. Depuis, l’enseigne a, doucement mais sûrement, essaimé plusieurs points de vente dans le monde pour atteindre aujourd’hui plus de 60 magasins, dont 30 sont ouverts en France. Désormais, le réseau veut aller plus loin et vient de révéler un plan d’expansion à cinq ans relativement ambitieux. Au programme, plus de digitalisation, une nouvelle identité de marque et une accélération des ouvertures à l’international et en France. « D’ici 2022, l’objectif est de doubler le chiffre d’affaires pour atteindre les 60 millions d’euros de recettes », précise la marque.

L’année 2016 a permis à l’enseigne de prendre du recul quant à son concept et son projet de développement. Oliviers & Co a notamment décidé de restructurer sa gamme de produits et de moderniser sa charte graphique et son logo. Un nouveau concept magasin sera par ailleurs présenté mi-mars et déployé dans un premier temps dans deux boutiques parisiennes. Plus de 400 000 euros ont par ailleurs été investis dans la PME afin d’intégrer une ligne d’embouteillage à Mane, la commune où est née la société, de moderniser les systèmes d’information et de relancer un plan de formation des équipes.


Multiplier les points de vente

L’international constitue un axe prioritaire de développement. L’enseigne compte déjà 32 boutiques dans 16 pays étrangers* et réalise 60 % de son chiffre d’affaires à l’export. « Oliviers & Co a tous les atouts pour devenir la référence mondiale, aussi bien en Asie qu’aux États-Unis, en matière d’huile d’olive », avait d’ailleurs affirmé Geoffroy Roux de Bézieux au moment du rachat de la société, l’an dernier. « Les étrangers ont une énorme appétence pour la France et ce que le pays représente pour eux : luxe, mode et gastronomie. Nous allons donc exploiter le potentiel de la marque pour faire rayonner la culture, le savoir-faire et la qualité des produits français », a-t-il ajouté. « Le premier objectif d’Oliviers & Co est le redéploiement des boutiques dans le monde d’ici fin 2017 sur les marchés stratégiques », rappelle l’enseigne. Cette restructuration sera ensuite suivie par une politique d’expansion avec l’ouverture de cinq nouveaux points de vente à l’international d’ici 2018.

Le marché français n’est toutefois pas en reste. D’ici 2018, Oliviers & Co espère ouvrir une quinzaine de boutiques dans l’Hexagone, notamment grâce à la franchise. À la recherche de candidats, l’enseigne participera dans cet objectif à la prochaine édition du salon Franchise Expo, du 19 au 22 mars prochains au parc des Expositions de Paris, Porte de Versailles.

*Oliviers&Co est implanté en Allemagne, Arabie Saoudite, Belgique, Brésil, Danemark, États-Unis, Grèce, Japon, Liban, Luxembourg, Norvège, Roumanie, Suède, Suisse, Slovénie et Taïwan.

Jennifer Matas

Abonnement au magazine Linéaires