Auto-écoles

PermiGo 2 se remet en route, et en franchise

2017-09-29T06:00:00+02:0029.09.2017, 


imprimer

C'est un secteur qui a tout pour séduire les franchiseurs, pourtant il conserve encore une image très artisanale. Mais les choses pourraient changer pour les auto-écoles. L’enseigne PermiGo 2 entend faire souffler un vent de nouveauté.

PermiGo 2 en franchise
Crédits photo : Droits réservés

Chaque année, plus d'un million de candidats passent leur permis de conduire aux quatre coins du pays. Une activité qui semble faite pour la franchise. Mais dans les faits, peu de réseaux se développent de la sorte, le secteur préférant des groupements et surtout des associations. Mais les choses pourraient changer, comme le souhait PermiGo 2. L'enseigne est en pleine restructuration après une liquidation et une reprise par le groupe Arcan en mai dernier. Un groupe qui s'était lancé sur le secteur en 2016, avec La Bonne Allure, un modèle en ligne qui mettait ensuite les candidats en relation avec des enseignants indépendants. Fort de cette expérience, dirigeant d'Arcan, Ronan Le Boulaire, croit dur comme fer en PermiGo 2. « Nous avons la proximité des agences physiques, pour répondre aux questions et pour les enseignants. Et toute une partie numérique pour le code et également avec des outils novateurs comme des simulateurs de conduite », présente-t-il.


Une formule illimitée

PermiGo 2 adopte un modèle hybride entre apprentissage numérique et agence physique, rendu possible par la loi Macron en vigueur depuis août 2015. En dépit de cette ouverture, le secteur reste cependant bien encadré. Comme les autres, l'enseigne doit notamment bénéficier d'un agrément délivré par la préfecture pour ouvrir ses agences.

Le marché reste toutefois attractif et l'enseigne entend faire bouger les choses en proposant une formule illimitée à ses clients. Si la loi impose une vingtaine d'heures de conduite avant de présenter l'examen, la moyenne tourne autour de 35 heures d'apprentissage dans les faits. « Jusqu'à présent, les élèves payaient un forfait plus des heures supplémentaires au prix fort. Nous leur proposons un forfait sans limite à 1690 euros. C'est à nos enseignants d'être bons pour que la personne puisse passer son permis le plus rapidement possible », révèle Ronan Le Boulaire. L'offre est actuellement en test à Marseille et devrait ensuite être développée dans l'ensemble du réseau.


Des ambitions fortes

PermiGo 2 compte aujourd'hui 14 agences et ne compte pas en rester là, ainsi que l’expliquent les dirigeants : « Nous avons déjà deux projets d'ouverture en franchise, une reprise et une création. Pour nous, la franchise était le meilleur moyen de développer notre réseau, car nous pouvons nous appuyer sur l'énergie et l'investissement de nos franchisés qui sont des entrepreneurs. En échange, nous leur apportons notre aide et notre savoir-faire », détaille le dirigeant d'Arcan. Et de poursuivre sur les profils recherchés : « Nous sommes ouverts aux professionnels du secteur, mais pas seulement. Attention, il s'agit cependant d'un métier encadré. Pour une personne non issue du métier, il faut avoir un bac+5 pour créer une école et ouvrir avec un enseignant de la conduite afin d'obtenir un agrément. C'est l'avantage d'être en franchise, le réseau permet de présenter les dossiers et de les faire avancer ». Présent dans la plupart des grandes villes de France, PermiGo 2 entend poursuivre cette stratégie de développement et « vise la place de numéro 1 du secteur ».