Distribution : le drive au service du trafic en magasins

2013-04-24T11:35:00+02:00

24.04.2013, 


imprimer

En 2012, près de 70 % des 90 principales chaînes de distribution française alimentaires et non alimentaires, ont lancé un site marchand, souvent couplé à un système de drive et de retrait en magasin.

Le drive permet aux enseignes d’être présentes sur internet, aux côtés des pure players, pour capter une clientèle de plus en plus connectée et d’occuper le terrain grâce à des installations de bornes physiques pour retirer ses commandes.

Ces données sont issues d’une étude récemment publiée par le cabinet Xerfi qui explique que le parc drive arrive à saturation dans les enseignes alimentaires après quelques années de croissance très rapide qui a permis d’équiper de nombreux supermarchés.

En revanche, la nouveauté est que les enseignes non-alimentaires commencent à se tourner vers ce système. Autre mutation de la distribution : certains pure players ouvrent des points de vente physiques pour créer une relation avec leurs clients.

Dernières actualités
Abonnement au magazine Linéaires