Cuisines

SoCoo’c a terminé l’intégration du réseau Hygena

2016-09-28T06:55:00+02:0028.09.2016, mis à jour le 28.09.2016,


imprimer

L’enseigne du groupe Fournier a finalisé la transformation des 95 succursales Hygena rachetées en mars 2015 auprès du Suédois Nobia. Dynamisée, la marque souhaite désormais accélérer en franchise.

SoCoo'c intègre Hygena
Crédits photo : Droits réservés

« Les délais ont été respectés », se félicite-t-on du côté de SoCoo’c. La jeune enseigne de cuisines appartenant au groupe Fournier – également propriétaire de Mobalpa et Perene – a réalisé une prouesse : transformer en seulement 18 mois les 95 succursales Hygena rachetées auprès de Nobia, un groupe suédois spécialisé dans la distribution de cuisines équipées.


Une intégration en douceur

Pourtant, la tâche ne semblait pas aisée de prime abord : il a fallu transformer un grand nombre de succursales habituées à fonctionner avec une direction sensiblement différente et des fournisseurs distincts. Le tout, en un minimum de temps : l’équivalent de plus de 5 transformations de magasins par mois et la formation de 380 nouveaux collaborateurs et 140 installateurs, formés aux méthodes d’Hygena. « Deux temps forts ont contribué au succès de cette intégration, assure l’enseigne. Une formation de 4 semaines au siège de l’enseigne à Annecy pour former les équipes au concept marketing SoCoo’c, et l’organisation d’un événement fédérateur : la convention annuelle de SoCoo’c, en mai 2016 ».


Bernard Fournier, groupe Fournier
Crédits photo : Droits réservés
Bernard Fournier, PDG du groupe Fournier (Mobalpa, Perene, SoCoo'c).


125 points de vente

Avec cette opération de croissance externe, le groupe haut-savoyard réussit un coup de maître en boostant considérablement le développement de sa marque SoCoo’c, qui passe d’une quarantaine de magasins ouverts depuis 2007 à 125 aujourd’hui, dont 30 franchisés. Le réseau est ainsi propulsé directement dans la catégorie des poids lourds du secteur de la cuisine, à l’instar de Cuisinella (200 magasins) ou encore Ixina (105 unités). De quoi renforcer la compétitivité industrielle du groupe Fournier, qui dispose de trois sites de production à Thônes, en Haute-Savoie. « Ces quatre dernières années, nous avons consenti un effort particulier avec plus de 100 millions d’euros investis dans la modernisation et l’automatisation de nos usines », rappelle Bernard Fournier, président-directeur général du groupe éponyme. « L’apport de volume consécutif à l’intégration du réseau Hygena va nous permettre de rentabiliser plus rapidement ces investissements » [via la réalisation d’économies d’échelle NDLR].

Autre avantage : faire connaître SoCoo’c au plus grand nombre. « L’intégration d’Hygena nous permet en effet de développer plus rapidement la notoriété de SoCoo’c auprès des particuliers propriétaires de leur logement, une cible prioritaire pour notre marque positionnée sur le créneau des cuisines économiques », ajoute l’enseigne. Et pour renforcer davantage sa notoriété, SoCoo’c investira dès le mois d’octobre dans une communication télévisée via le sponsoring d’émission. Une première pour l’enseigne.


La franchise tous azimuts

Avec un réseau de poids, SoCoo’c bénéficie aujourd’hui de nouveaux arguments de taille sur le marché des spécialistes de la cuisine. Des atouts que l’enseigne entend mettre en avant pour continuer à grandir, principalement en franchise. Une dizaine de nouvelles ouvertures sous ce modèle sont déjà au programme de l’année 2017. L’objectif de SoCoo’c : atteindre l’équilibre avec 50 % de son réseau en succursales et l’autre moitié en franchise.

Jennifer Matas