Nouveau concept

Amazing Jewelry veut conquérir la France

2017-04-24T07:38:00+02:0024.04.2017, mis à jour le 24.04.2017,


imprimer

L’enseigne créée par l’ancien président de Pandora Central Western Europe, Jesper Nielsen, vise l’Hexagone, après avoir ouvert ses premiers magasins dans le Nord de l’Europe. Le master-franchisé France recherche activement ses premiers franchisés français.

Franchise Amazing Jewelry
Crédits photo : Droits réservés

Après avoir ouvert au Danemark, en Norvège, en Allemagne et en Belgique, l’enseigne de bijoux regroupe une vingtaine de boutiques au total en Europe et vise désormais le marché français. L’ambition de cette jeune marque : « devenir le Zara de la bijouterie ».


Des bijoux tendances à prix réduit

« Nous souhaitons incarner une révolution, qui n’a pas encore eu lieu, dans le marché de la bijouterie, comme celle à laquelle nous avons assisté dans d’autres secteurs comme celui du meuble ou du prêt-à-porter », explique Cédric Sirot, directeur général d’Amazing Jewelry. Pour ce dirigeant, également master-franchisé France pour l’enseigne de yaourts glacés Tutti Frutti, le potentiel de développement de la marque est donc énorme. « Nous voulons apporter les codes de ces révolutions-là dans le marché de la bijouterie avec, notamment, des design tendances, de la qualité, au meilleur prix et dans les boutiques les plus cools possibles », poursuit le directeur général. Avec un panier moyen peu élevé, aux alentours de 80 euros, l’enseigne propose des bijoux en argent massif, plaqué or et perles de culture, le tout « 65 % moins cher que la concurrence en moyenne », se félicite-t-elle dans un communiqué.


À la recherche des premiers franchisés

L’enseigne danoise souhaite s’implanter rapidement sur les principaux marchés : européen, nord-américain, moyen-oriental, africain et asiatique. Elle compte rassembler 100 boutiques d’ici fin 2017 et franchir le cap des 5 000 points de vente en 2025. En France, son développement a été confié en externe au cabinet Progressium, également développeur de réseaux tels que Babychou, qui travaille en collaboration avec le master-franchisé Cédric Sirot. Cinq premières ouvertures sont au programme en 2017, à la fois en propre et en franchise. Pour rejoindre l’enseigne, Cédric Sirot explique qu’Amazing Jewelry « recherche aussi bien des entrepreneurs exploitants que des investisseurs managers capables de développer plusieurs points de vente dans une région ou une métropole. » Nul besoin, donc, de venir du milieu de la bijouterie. En revanche, un apport personnel de 50 000 euros est conseillé pour un investissement initial compris entre 120 000 et 170 000 euros, hors pas-de-porte.


Galeries marchandes et centres-villes

Pour son développement dans l’Hexagone, Amazing Jewelry cherche à s’implanter prioritairement en galerie marchande de centres commerciaux, sur des surfaces comprises entre 40 et 65 mètres carrés en moyenne. Les quinze plus grandes villes de France sont visées en priorité, l’objectif étant de dépasser les 100 boutiques dans l’Hexagone au cours de ces prochaines années. L’enseigne pourra également s’installer dans « des emplacements numéro 1 en centre-ville ou dans des zones de transit comme les gares et aéroports », explique-t-elle. Les boutiques Amazing Jewelry disposent généralement d’une surface de vente de 40 mètres carrés.


Interview vidéo


Propos recueillis par Widoobiz lors de Franchise Expo (février 2017)

Jennifer Matas