Nouveau concept

La Cervoiserie prête à enivrer la franchise

2017-12-06T06:00:00+02:0006.12.2017, 


imprimer

En 2004, un bar au concept original mêlant cave à bière et lieu de dégustation ouvrait ses portes du côté de La Rochelle, en pleine zone commerciale. Aujourd'hui, cette enseigne compte 15 implantations et entend bien continuer à grandir.

Franchise La Cervoiserie
Crédits photo : Droits réservés

Brune, blonde, blanche… les Français raffolent de la bière. Chaque année, ils en consomment en moyenne 30 litres par habitant. Et depuis trois ans la progression est constante, tout comme le nombre de produits disponibles, avec de plus en plus de brasseurs (plus de 1 200) et de bières artisanales. Les établissements spécialisés essaiment également. Précurseur dans le domaine, La Cervoiserie a vu le jour il y a tout juste treize ans, du côté de La Rochelle. Le réseau a ouvert sa première franchise il y a sept ans, au hasard d'une rencontre, mais s'étend véritablement depuis un an et demi. Il compte aujourd'hui quinze implantations.


Trouvailles et retrouvailles comme leitmotiv

« Nous avons voulu réunir la consommation sur place et à emporter, détaille Vincent Bauquier, directeur réseau. Nous nous développons autour de deux axes : les trouvailles, avec plus de 500 références de bières, et les retrouvailles, dans le sens où la convivialité est un élément majeur de nos établissements. » L'enseigne privilégie les zones commerciales pour s'installer, sur des implantations de 400 m², et mise sur les « after works » afin de créer du lien et développer sa clientèle avec une amplitude horaire allant de 10h à 20h du lundi au samedi. La décoration des établissements a été repensée en 2016 pour s'adapter aux évolutions des modes de consommation et des goûts. Désormais, les lieux sont modernes, avec une ambiance industrielle privilégiée par une clientèle urbaine.

Partie de La Rochelle en 2004, la Cervoiserie a d’abord pris ses quartiers dans l'ouest de la France avant de pousser ses frontières petit à petit. « Nous ne cherchons pas à ouvrir à tout prix. Nous privilégions un développement raisonné et misons plutôt sur une dizaine d'ouvertures annuelles », convient Vincent Bauquier.


Cave La Cervoiserie
Crédits photo : Droits réservés
Espace cave d'une Cervoiserie.


Une carte qui s'adapte

Pour cela, le réseau a opté pour la franchise et recherche aussi bien des cadres en reconversion professionnelle que des jeunes qui débutent. L'important restant « la relation client : nous voulons recruter des personnes impliquées ayant un profil commerçant et commercial, car il faut aussi aller chercher les clients », enchaîne le directeur réseau. Comptez 15 000 euros de droits d'entrée avec une enveloppe totale de 345 000 euros pour commencer l'aventure.

En plus d'un concept éprouvé, La Cervoiserie propose à ses franchisés une centrale d'achat afin de faire face à un marché très riche. « Nous restons à l’affût des nouveautés et proposons régulièrement des découvertes. » Vincent Bauquier assure d'ailleurs vouloir impliquer au maximum ses franchisés. Plusieurs commissions sont ainsi organisées afin d'échanger avec l'ensemble du réseau. Les différentes implantations gardent la possibilité d'adapter leur stock aux habitudes et aux papilles de leur population. Car pour la bière comme pour d’autres produits artisanaux, les goûts ne sont pas les mêmes partout dans l’Hexagone.