Tribune libre

Franchise : quel métier choisir dans les services à domicile ?

2017-12-11T06:00:00+02:0011.12.2017, 


imprimer

Le soutien scolaire pèse 2 milliards d’euros et son activité croît d’année en année. Une opportunité à laquelle réfléchir si l’on souhaite créer sa franchise dans l’aide aux particuliers. Les conseils de Jérôme Mattout, directeur du développement d’Anacours.

Entreprendre dans le soutien scolaire
Crédits photo : Shutterstock.com

Il existe plus de 80 secteurs d’activité accessibles en franchise, dont principalement la restauration, l’immobilier et les services à domicile. Parmi ceux qui souhaiteraient devenir franchisés, certains seront guidés vers un secteur précis par leur expérience professionnelle, leurs diplômes, leur passion ou tout simplement leurs envies. Pour d’autres, ce ne sera pas aussi simple. La volonté d’entreprendre naît souvent d’une envie de changer d’orientation professionnelle ou de lieu de vie, de se reconvertir. Ce désir de changement ouvre ainsi le champ des possibles et la franchise permet de passer plus facilement à l’acte.

Avant de se lancer, il faut se poser les bonnes questions : « Ai-je plutôt envie d’être en contact avec des entreprises ou des particuliers ?», « Est-ce que j’aime gérer du personnel ou, au contraire, est-ce que je préfère travailler seul ?», etc. Si, par exemple, l’on est sensible au stress, mieux vaut éviter les secteurs où la gestion du stock compte et où les charges fixes sont importantes. Ces éléments sont en effet des sources de tensions que vous ne supporterez pas.

Par ailleurs, la digitalisation des entreprises a transformé un grand nombre de secteurs. Vous devrez donc vous assurer d’être positionné sur un marché d’avenir.

Quel que soit le domaine choisi, le risque de voir son entreprise échouer existe, mais il est certain que l’absence de stock et la faiblesse des charges fixes dans le secteur des services à domicile en font une activité où la prise de risque est plus limitée que dans d’autres domaines.


Services à domicile : un marché en plein essor

Aide aux seniors, soutien scolaire, ménage, garde d’enfants… Le marché des services aux particuliers représente plus de 20 milliards d’euros en France avec une croissance de l’ordre de 10 % chaque année.

Les familles monoparentales, les foyers biactifs, l’allongement de la durée de vie et toutes les évolutions démographiques et sociétales augmentent les perspectives de croissance dans les services à domicile et placent ce marché au rang de premier créateur d’emplois en France. Soutenues par les financements publics (TVA à 10 %, le crédit d’impôt de 50 %, Chèque Emploi Service préfinancé, etc.), les entreprises de services aux particuliers sont armées pour concurrencer un marché jusque-là souterrain.


Zoom sur le soutien scolaire : un secteur plein d’avenir

Parmi les services à domicile, le soutien scolaire représente l’un des segments les plus porteurs avec 15 % de croissance pour un marché de 2 milliards d’euros.

Réussir à l’école est synonyme pour certains de réalisation sociale quand, pour d’autres, c’est tout simplement le signe qu’un enfant est épanoui. 80 % des parents sont prêts à avoir recours au soutien scolaire pour pallier les difficultés ou améliorer les performances de leurs enfants.

Le soutien scolaire apparaît comme un service « à forte valeur ajoutée » dans les services aux particuliers. Il est différent des autres services par les relations avec les familles (rapport de confiance ultime quand il s’agit des enfants) et avec les enseignants, qui se conçoivent davantage comme des collaborateurs que des salariés. Pour réussir, le franchisé doit montrer une certaine sensibilité au secteur d’activité, disposer d’un sens du service très développé, maîtriser la relation client et posséder un véritable sens commercial.

Mais le soutien scolaire est avant tout une activité qui permet de donner du sens à son travail. Un responsable d’agence de soutien scolaire se sent utile au quotidien, il ressent beaucoup de satisfaction personnelle à exercer ce métier grâce à la reconnaissance de ses clients et élèves.

Ce texte est publié sous la responsabilité de son auteur. Son contenu n’engage en aucun cas la rédaction des Echos de la franchise.

Jérôme Mattout, Anacours
Crédits photo : Droits réservés
Jérôme Mattout, directeur du développement d’Anacours.

L’auteur

Jérôme Mattout est directeur du développement de la société Anacours. Dans l’entreprise depuis 2000, il a participé au lancement des premières succursales et développe le réseau en franchise depuis 2009. Avec les 25 000 élèves suivis chaque année et les 25 agences du réseau, Anacours compte parmi les leaders du soutien scolaire en France.

>> Consulter toutes les tribunes libres