Etude Xerfi : la consommation des ménages en services de restauration devrait diminuer de 0,4 % en 2012

2012-09-03T13:07:00+02:00

03.09.2012, 


imprimer

Xerfi, groupe spécialisé dans les études économiques sectorielles, anticipe une baisse de 0,4 % en 2012 de la consommation des ménages dans les établissements de restauration. Les experts prévoient cependant une lente remontée d’ici 2015, avec une croissance estimée autour de 1,2 % en 2013 et de 1,5 % sur 2014 et 2015.

L’étude s’appuie sur les données de l’INSEE, faisant état d’un recul de 2,5 % du chiffre d’affaires sur le marché de la restauration au cours des quatre premiers mois de 2012, à moi comparable en 2011. Le secteur est l’un des principaux postes de consommation à subir la crise du pouvoir d’achat. La situation pourrait s’aggraver avec l’éventuelle revue à la hausse de la TVA sur la restauration dans les mois à venir.

La restauration traditionnelle assise devrait souffrir d’avantage de la situation que les secteurs de la restauration rapide et de la restauration collective. Les prévisions indiquent une diminution de 1 % du chiffre d’affaires de ses opérateurs en 2012.

Leader en France des études économiques sectorielles, le groupe Xerfi présente un grand catalogue de travaux sur la France et l’International. Editeur indépendant, il apporte à ses clients un accès à la connaissance actualisée des évolutions sectorielles, des stratégies des acteurs économiques et de leur environnement.

Dernières actualités