Publi-interview franchisé

F.-X. Magnin (WSI) : " Satisfaire ma volonté d’indépendance en bénéficiant d’une structure performante et dynamique" 

2010-07-20T13:19:00+02:00

20.07.2010, 


imprimer

Passionné par les évolutions du web et leurs applications dans le monde de l’entreprise, François-Xavier Magnin a rejoint WSI en décembre dernier. Il a été séduit par la capacité d’évolution du réseau et le professionnalisme des équipes.

François-Xavier Magnin
Crédits photo : DR
François-Xavier Magnin, franchisé WSI

Construction du projet

Ce qui vous a motivé à devenir créateur d’entreprise ?

J’ai travaillé pendant près de vingt pour de grandes entreprises, d’abord dans le secteur de l’audit financier et informatique, puis dans l’édition de logiciel à des postes de commercial et de management. Durant les deux années qui ont précédé mon entrée dans le réseau, j’ai muri la façon d’acquérir de l’indépendance tout en profitant de la dynamique d’une structure sur un marché porteur.


Pourquoi avoir créé en franchise ?

Mon projet initial consistait à racheter une entreprise. Je suis rapidement arrivé au constat que dans le secteur des hautes technologies et du web, un capital de départ conséquent était nécessaire. L’autre solution était alors de démarrer totalement seul mon activité ce qui pour moi qui avais l’habitude de travailler dans une structure de grande taille représentait un changement auquel je n’étais pas prêt. La franchise me permettait de débuter mon projet avec un certain cadre, des outils et l’appui de professionnels du réseau.

Choix de l’enseigne

Ce qui vous a séduit chez le franchiseur ?

Il y a cinq ans environ, je m’étais déjà intéressé au concept de WSI. A l’époque, le réseau était axé essentiellement sur le développement de sites internet. Ceci correspondait à la demande des entreprises mais ne me correspondait pas totalement. Depuis, WSI a fait évoluer son positionnement vers le conseil en marketing internet qui me convient davantage. Lorsque j’ai repris contact avec le réseau, j’ai été séduit par leur capacité d’adaptation à la demande des entreprises et leur capacité de réflexion sur ce qu’est notre métier aujourd’hui et ce qu’il sera demain. Les équipes du franchiseur savent être à l’écoute du réseau pour penser de nouvelles évolutions. C’est d’ailleurs l’une des raisons pour laquelle l’enseigne a su se développer. Dans notre secteur en perpétuelle révolution, beaucoup de réseaux disparaissent après trois ans.


Comment avez-vous convaincu le franchiseur ?

Lorsque j’étais salarié, j’ai occupé notamment des postes de commercial et de manager commercial pour les PME et PMI. J’ai eu l’occasion également d’être responsable d’une business unit. Ce bagage commercial et cette approche business a pesé dans la validation de ma candidature. J’étais capable de m’adresser à des PME et grands comptes.
Dans ce métier, nous devons avoir la capacité à apprendre en permanence et rapidement, c’est une autre clé du succès et un point que le réseau cherche à valider durant le processus de recrutement.

Quotidien du franchisé

Comment avez-vous appliqué le savoir-faire de l’enseigne ?

J’ai suivi un mois d’elearning avant de partir une semaine à Toronto pour passer en revue l’ensemble des techniques du marketing internet et l’approche commerciale de WSI. J’ai également assisté à la convention européenne des consultants au cours de laquelle chacun venait échanger sur ses bonnes pratiques. Pour les premières affaires, j’ai bénéficié d’un dispositif de mentoring qui permet d’adresser les clients avec un consultant expérimenté en partageant la marge sur l’affaire. Cela permet de se créer un réseau et de monter rapidement en compétence. Tous les trois mois, WSI organise également une réunion par zone linguistique. Le réseau francophone est une réalité dans mon quotidien, je suis en contact plusieurs fois par jours avec mes collègues pour partager des expériences ou demander des conseils.


Bénéfices et contraintes de votre nouvelle vie de franchisé ?

J’ai signé trois affaires et ai une dizaine d’opportunités en cours. L’activité démarre bien même si tout reste à faire. Je constate que le positionnement de WSI est bon et que l’impact est fort auprès des clients lorsque je me positionne en tant que consultant généraliste et non pas en tant qu’expert. Je peux me concentrer sur la demande du client car je sais que dans le réseau, je trouverai les compétences techniques pour assurer le service. Entre les rendez-vous de prospection, la formation et les premières affaires délivrées, les journées sont bien remplies et cela reste un gros challenge, tout à fait en phase avec ce à quoi je m’attendais.

Dernières actualités