Franchise international : plus de 9 500 entreprises exportées grâce à UBIFRANCE

2009-09-03T12:03:00+02:00

03.09.2009, 


imprimer

UbiFrance, agence française dédiée à l'accompagnement des entreprises françaises dans leur démarche à l'export, poursuit sa mutation. Dans le cadre de la révision générale des politiques publiques et de la reforme du dispositif d’appui au commerce extérieur, UbiFrance entre dans la deuxième phase d’intégration de ses propres bureaux à l’étranger, désormais présents dans 28 pays. A terme, UbiFrance disposera d’un réseau mondial dans 44 pays et 63 villes représentant 85 % des échanges commerciaux avec un seul objectif : accompagner les entreprises françaises dans leur développement à l’international.

Par cette réorganisation et les efforts de tous les partenaires, UbiFrance a accompagné, au premier semestre - sur des manifestations ou salons dédiés à l’export - plus de 9500 entreprises, soit une hausse de 40% par rapport à la même période de l’an dernier. 1500 nouveaux exportateurs potentiels ont ainsi pu être identifiés. Depuis le 1er septembre, 25 bureaux dans
20 pays rejoignent le réseau UBIFRANCE : Afrique (Algérie, Tunisie), Asie (Chine, Japon), Europe (Suisse, Autriche, Belgique, Danemark, Finlande, Grèce, Hongrie, Irlande, Pays Bas, Portugal, Roumanie, Suède, République Tchèque, Norvège, Pologne), Océanie (Australie).

Au 1er janvier dernier, 14 bureaux dans 8 pays étaient concernés : Europe (Allemagne, Espagne, Italie, Turquie, Royaume-Uni), Amérique (Etats-Unis, Canada), Asie (Emirats-Arabe-Unis).

Pour mettre cette ambition aux services des entreprises, les réformes engagées se poursuivent. Au total, ce sont plus de 1400 agents dont 800 basés à l’étranger, qui seront au service des entreprises exportatrices contre 500 aujourd’hui. De plus, l’organisation d’UBIFRANCE, par filière d’activité, en France et dans les Missions économiques, fonctionne avec un interlocuteur unique pour l’entreprise afin d’assurer une meilleure prise en charge. Augmentation de la dotation budgétaire visera à diminuer les coûts supportés par les entreprises. Un partenariat avec les Chambres de Commerce et d’Industrie, Oséo, Coface, INPI et les Conseillers du Commerce Extérieur de la France se met en place, afin de constituer la meilleure « équipe de France de l’export ».

 

Dernières actualités