Franchise dépôt-vente : TROC.COM lance la campagne « Stop au gâchis »

2011-03-22T09:47:00+02:00

22.03.2011, 


imprimer

Troc.com, réseau de dépôt-vente de biens d’équipement pour particuliers, lance une grande campagne nationale du 24 mars au 2 avril avec un mot d’ordre unique : « Stop au gâchis ».

Pour la deuxième année consécutive, Troc.com lance une campagne nationale à destination des consommateurs. Cette année, la campagne fait directement écho à une préoccupation majeure des Européens : booster leur pouvoir d’achat. La campagne met en avant l’avantage comparatif du réseau Troc.com, notamment sur le secteur de l’ameublement : des biens de qualité, à moindre prix.
Pendant dix jours, les magasins Troc.com de France, Belgique, Luxembourg et Suisse, mettront en scène divers intérieurs (salon, chambre à coucher, cuisine…) pour le prix d’un seul article. Le principe est simple : pour le prix d’un lit, Troc.com propose une chambre à coucher. Pour celui d’un fauteuil, c’est un salon entier qui est acquis. Enfin, pour le prix d’un frigo neuf, on repart avec une cuisine entière.
Ce concept permet de proposer des prix imbattables : 250 € pour une cuisine, 350 € pour un salon et 500 € pour une chambre.
Cette campagne sera relayée sur le site Internet de l’enseigne où des objets chinés dans les magasins seront présentés selon une scénographie spécifique dans une maison virtuelle. Une application Iphone permettra également d’avoir accès au site et de découvrir la richesse de l’univers numérique de Troc.com.
Pour Jean-Pierre Boudier, fondateur de l’enseigne, « la campagne « Stop au gâchis » met en avant deux paramètres, concernant le marché de l’occasion : l’avantage pécuniaire important, mais aussi le bénéfice que cela apporte en terme de développement durable ».

Troc.com : une consommation durable et citoyenne
La campagne « Stop au gâchis » répond également à une autre préoccupation actuelle : la dépense durable. Selon Ipsos, 71 % des consommateurs dans les pays développés déclarent en effet se sentir coupables quand ils gaspillent. En achetant chez Troc.com, on recycle un bien qui a un passé, on l’adapte à sa propre histoire, tout en faisant un acte citoyen de développement durable.

Comme le montre l’étude de l’Observatoire Cetelem sur le marché de l’occasion en 2010, ce dernier connait un engouement croissant. Permettant de consommer des produits de gamme supérieure à moindre prix, d’acquérir des biens à un coût particulièrement doux ou de customiser un objet pour en faire un bien unique, l’achat de deuxième main est de plus en plus apprécié/

En 1982, Jean-Pierre Boudier crée son premier dépôt-vente sur l’île de Piot en Avignon. En 1987, Troc de l’île accélère son développement par la franchise et prend alors une envergure nationale avec l’ouverture de plus de 11 magasins la première année. En 2008, face à l’avènement du web, Troc de l’île devient Troc.com. En France, ses 137 magasins en font le réseau de dépôt-vente le plus présent, disposant d’un excellent maillage du territoire.

Dernières actualités