Publi-interview franchisé

M. Tourneur (Tom&Co) : « Nous avons la puissance d’un grand groupe avec l’approche d’un commerce de proximité »

2014-12-01T08:00:00+02:00

01.12.2014, 


imprimer

BTP, comptabilité, commerce…Marc Tourneur, franchisé du réseau belge d'animaleries Tom&Co, a une longue expérience derrière lui. Cette nouvelle aventure, c’est la franchise qui l’a rendue possible. Elle lui a permis d’opérer une reconversion réussie tout en s’appuyant sur le savoir-faire d’un réseau performant, en ouvrant un magasin à Brie-Comte-Robert (77).

Marc Tourneur, franchisé tom&Co
Crédits photo : Droits réservés
Marc Tourneur, franchisé Tom&Co à Brie-Comte-Robert (77).

Construction du projet


Qu’est-ce qui vous a motivé à devenir créateur d’entreprise ?

J’ai toujours bénéficié d’une grande autonomie dans les différents métiers que j’ai exercés. Gérer moi-même mon emploi du temps et avoir une certaine liberté de travail me convient amplement. C’était notamment le cas au sein d’une agence spécialisée dans le BTP pour laquelle j’ai travaillé plusieurs années et qui me laissait carte blanche. J’ai toujours travaillé pour mes employeurs comme pour moi-même. Néanmoins, deux raisons m’empêchaient de créer plus tôt mon entreprise dans mon secteur d’activité : d’abord le manque de financement, ensuite l’aspect éthique au nom duquel je ne souhaitais pas devenir le concurrent direct de ceux qui m’avaient tout appris. Poussé par mon épouse et mon entourage vers la création d’une société commerciale, j’ai finalement eu l’idée d’opérer une reconversion. Ma femme et ma fille travaillant déjà dans le domaine animalier (pet sitting, éducation canine…), c’est tout naturellement que nous nous sommes orientés vers ce segment.


Pourquoi avoir créé en franchise ?

Si mes proches avaient une expérience dans ce domaine, ce n’était pas mon cas. Je venais du bâtiment et ne pouvais pas mobiliser mon savoir-faire dans le BtoB au sein de cette nouvelle activité. Le choix de la franchise était donc le moyen idéal d’opérer cette reconversion tout en bénéficiant d’un accompagnement optimal. Le nombre d’articles à acheter, les fournisseurs à choisir, la connaissance du marché ou encore l’expérience du BtoC étaient autant de zones d’ombre qui m’ont poussé à me tourner vers la franchise. L’objectif, pour ma famille et moi, était de concentrer nos efforts sur le commerce et la gestion sans être vampirisés par toutes les autres tâches intermédiaires (définir le plan de vente, recevoir les fournisseurs et négocier les tarifs, s’occuper du marketing et de la communication, etc.).


Choix de l’enseigne


Qu’est-ce qui vous a séduit chez le franchiseur ?

Tout d’abord, un message fort : "des professionnels passionnés au service des particuliers". Des mots qui résument bien la philosophie de l’entreprise. Quel que soit le métier que l’on exerce, la difficulté de tout chef d’entreprise aujourd’hui est de trouver du personnel compétent et motivé. J’ai trouvé cette formule pertinente : professionnels pour apporter les bons conseils aux clients, et passionnés car on vend bien ce que l’on connait bien. Puis la base line : "l’ami des amis des animaux", qui rappelle l’adage : "les amis de mes amis sont mes amis", et qui résume bien le message que Tom&Co souhaite porter. Enfin, j’ai apprécié que l’enseigne soit toujours en mouvement, avec des magasins pleins de vitalité qui se renouvellent sans cesse. Ils ne se contentent pas comme beaucoup d’animaleries ou de jardineries de mettre des produits en rayon, de relayer des actions de fournisseurs, ou encore d’apporter l’information au client. Tom&Co va plus loin dans le conseil, dans la fidélisation des clients, etc. Nous avons la puissance d’un grand groupe avec l’approche d’un commerce de proximité, ce qui est, à mon sens, la clef de la réussite.

J’ajouterai également que je crois beaucoup à l’aspect décisif des rencontres. Avant d’avoir été séduit par le concept, c’est l’approche de Kévin Kaeses, responsable du développement, puis l’échange convivial et chaleureux de tout le staff de Tom&Co qui ont été déterminants dans ma prise de décision.

Comment avez-vous convaincu le franchiseur ?

Outre le fait que le contact ait été aisé entre nous, je pense que mon parcours professionnel (6 ans en cabinet d’expertise comptable, puis 25 ans de commerce) a joué en ma faveur. J’ai simplement souligné notre envie commune de réussite ainsi que la passion véritable pour les animaux dont nous sommes animés.


Quotidien du franchisé


En quoi le savoir-faire de l’enseigne vous aide-t-il au quotidien ?

J’apprécie particulièrement l’accompagnement que propose le réseau ainsi que la disponibilité des personnes qui composent l’équipe Tom&Co. Avec plus de 140 magasins à son actif, l’enseigne dispose d’une expérience significative qui nous est utile au quotidien pour renouveler l’offre de notre point de vente situé à Brie-Comte-Robert (77), et maintenir son attractivité. La tête de réseau innove en permanence. Nous recevons au minimum 2 visites hebdomadaires de la franchise afin de nous accompagner dans la mise en valeur de notre outil de travail, un soutien primordial lors d’un démarrage d’activité.


Bénéfices et contraintes de votre nouvelle vie de franchisé ?

Je définis davantage le rapport que j’entretiens avec l’enseigne Tom&Co comme un partenariat que comme un contrat de franchise. Bien sûr il y a des contraintes administratives, mais celles-ci nous obligent à respecter dans les délais des tâches que nous aurions probablement négligées. Pour ce qui est des avantages liés à l’appartenance au réseau, je pourrais en citer plusieurs mais le plus essentiel à mes yeux, lorsque l’on se lance dans une aventure familiale comme la nôtre, c’est de pouvoir le faire en toute sérénité.

Dernières actualités