Publi-interview franchiseur

R. Prévost (Speedy) : « Nous pouvons ouvrir encore 130 centres en France »

2017-11-22T08:33:00+02:00

22.11.2017, 


imprimer

Depuis presque 40 ans, le réseau Speedy s’est diversifié pour proposer aujourd’hui une gamme complète de prestations destinées à l’entretien de tout type de véhicule. Rencontre avec René Prévost, directeur général de la franchise.

René Prévost, Speedy
Crédits photo : C. Amar
René Prévost, directeur général de la franchise Speedy.

Comment concevez-vous votre rôle de tête de réseau ?

Franchiseur, c’est le métier le plus simple du monde : cela consiste à aider des personnes ordinaires à atteindre des résultats extraordinaires. Tous les franchisés d’un même réseau sont différents les uns des autres, chacun dispose de ses propres atouts et faiblesses, et il incombe à la tête de réseau de donner du sens et de la cohérence à l’ensemble en créant avec tous une relation particulière. Avec, toujours, un seul et même objectif : la satisfaction du client. Une tâche finalement assez simple à remplir pour Speedy, puisque nous disposons à la fois d’un réseau intégré et d’un réseau franchisé, chacun étant piloté par une direction dédiée. Ainsi, nous pouvons observer quelles sont les choses qui fonctionnent dans chaque réseau et celles qui ne vont pas, les comparer avec ce que fait l’autre et mettre en place un système d’échange des bonnes pratiques. Je rencontre régulièrement mon homologue qui s’occupe du réseau intégré car, même s’il s’agit de directions séparées, nous avons les mêmes objectifs. Par ailleurs, cette organisation nous permet d’homogénéiser notre réseau de sorte qu’un client ne peut faire la différence entre un centre intégré et un franchisé.


Comment a évolué le concept de Speedy depuis sa création ?

A l’origine, nous étions des « néo-spécialistes » (en intervenant exclusivement sur deux produits, l’échappement et l’amortisseur), mais au fil des ans, nous avons ajouté plusieurs cordes à notre arc en diversifiant notre activité. De sorte, qu’aujourd’hui, nous sommes capables de nous occuper de l’entretien complet du véhicule – remplacement de la courroie de distribution, électronique embarqué, etc. Un client peut quasiment tout faire chez Speedy.

Côté communication, aussi, notre réseau a su évoluer. Avant, nous communiquions massivement dans les médias avec notre fameux « Va donc chez Speedy ». Ce slogan reste bien évidemment dans notre ADN, mais nous communiquons désormais davantage via le digital. Et puis, lorsqu’un client se rend chez un garagiste, il ne le fait jamais par plaisir. Trop souvent, encore, ce métier pâtit d’une mauvaise image et n’a pas bonne réputation. C’est en revanche notre rôle de faire en sorte que lorsqu’il repart de l’un de nos centres, le client ait le sourire.

Demain, aussi, nous continuerons d’améliorer le concept pour toujours coller aux attentes des consommateurs. Voilà pourquoi nous pensons à l’hybride et à l’électronique embarqué, mais aussi à la mobilité. De plus en plus, nous proposons de mettre à la disposition de nos clients des véhicules de prêt car nous sommes conscients de l’importance pour tout un chacun de pouvoir se déplacer facilement. Par ailleurs, nous avons mis en place des formations électricité pour nos collaborateurs.


Quel rôle le franchisé peut-il jouer à l’intérieur de votre réseau ?

Depuis toujours, nous avons eu à cœur d’intégrer les franchisés à la vie du réseau. D’ailleurs, Speedy a été l’un des premiers à créer un comité consultatif des franchisés. Le principe : tous les mois, 12 franchisés élus pour un mandat de 3 ans se réunissent pour travailler sur différentes questions telles que l’amélioration de la satisfaction client, la stratégie marketing, la formation qui est, pour rappel, gratuite pour nos franchisés et leurs collaborateurs, etc. Ce comité est consultatif et non décisionnaire, mais nous avons tout intérêt en tant que tête de réseau à prendre les avis de nos franchisés pour avancer ensemble. Car si les membres n’adhèrent pas à l’esprit du réseau, cela ne peut fonctionner. D’ailleurs, le franchisé doit vouloir et pouvoir devenir l’ambassadeur de la marque dans sa région. Cela signifie qu’il agit en local et s’implique dans la vie économique et sociale de sa zone.


Quel bilan dressez-vous de l’année écoulée et quelles sont vos perspectives de développement ?

Au total, Speedy regroupe 250 succursales et 232 points de vente franchisés en France métropolitaine. Notre réseau est donc déjà dense, mais nous souhaitons mailler plus finement le territoire en ciblant les villes de 25 000 habitants car maintenant que nous sommes capables de gérer l’entretien complet du véhicule et que notre notoriété grandit, la demande augmente. Nous avons identifié que 130 magasins doivent encore ouvrir dans l’hexagone, c’est pour cela que nous continuons de recruter de nouveaux franchisés.

Pourquoi rejoindre ce réseau ?

SpeedySpeedy Franchise

Demander une documentation Ajouter à ma sélection Voir la fiche Actu du réseau
Actualité de l'enseigne
Dernières actualités