Publi-interview franchiseur

J-D. Mourot (Speed Burger) : « Le combat ne doit pas être sur les prix, mais sur le service au consommateur »

2010-07-13T12:27:00+02:00

13.07.2010, 


imprimer

Face à la concurrence sur son marché, Speed Burger fait le nécessaire pour conserver « un coup d’avance ». Rencontre avec Jean-Denis Mourot, responsable développement de Speed Burger et franchisé du réseau à Dijon depuis 2005.

Jean-Denis Mourot, Speed Burger
Crédits photo : Droits Réservés
Jean-Denis Mourot, responsable développement de Speed Burger et franchisé du réseau à Dijon depuis 2005.

En quoi votre concept est-il bien adapté au contexte économique actuel ?

Nos consommateurs se trouvent dans une psychologie de crise, un contexte qui les incite à faire attention à leur budget, donc à faire des économies plutôt qu’à consommer. Il faut les sortir de cette psychose, les prendre en main pour libérer leurs dépenses.
C’est pourquoi Speed Burger leur offre un choix d’une trentaine de burgers, deux nouvelles cartes par an, des steaks de 80 grammes quand nos concurrents en proposent à 45 grammes et quatre fois plus d’offres promotionnelles en 2009 qu’en 2008 afin de fidéliser la clientèle. On réfléchit même à une carte à créditer pour acheter chez Speed Burger. Nous avons d’ailleurs été les premiers en livraison à domicile à proposer le paiement par carte bancaire et le paiement en ligne. Le combat ne doit pas être sur les prix, mais sur le service au consommateur, et donc une augmentation du panier moyen. Quand on a le client, il faut le garder !
Pour mettre en œuvre cette politique, nous apportons au franchisé un véritable savoir-faire d’abord éprouvé dans quatre unités détenues en propres dans des villes aux caractéristiques différentes - Lille, Caen, Paris, Angers -, des produits de qualité à prix négociés et des marges stabilisées malgré la hausse des matières premières.


Quelles sont les clés pour réussir dans votre secteur en tant que chef d’entreprise ?

La réussite d’un franchisé repose d’abord sur son esprit d’équipe et sa capacité à respecter les recommandations de son franchiseur. C’est comme au rugby : c’est l’équipe la plus solidaire qui gagne. Il doit être un commerçant dans l’âme, avoir une capacité de travail importante, car celui-ci est dur et enfin, posséder une âme managériale
Le franchisé doit être aussi force de proposition, lors des réunions du réseau pour définir, par exemple, la nouvelle carte ou les grands axes stratégiques à 1 ou 2 ans. Ne pas participer à ces réunions est une des causes principales d’échec.
Un franchisé doit également choisir un réseau qui ne se développe pas à grande vitesse, juste pour chercher à atomiser le marché. Il doit déjà gagner sa vie avec un seul point de vente.

Comment voyez-vous l’évolution de votre secteur dans les prochaines années ?

La restauration rapide restera en croissance dans les années à venir, avec un mode de consommation nomade qui continuera de croître. Ce secteur, de plus en plus exigeant, oblige les réseaux à conserver « un coup d’avance » s’ils veulent rester concurrentiels. Nous réfléchissons d’ailleurs sérieusement à une offre adaptée aux entreprises.


Bilan de l’année écoulée pour votre enseigne et perspectives de développement ?

En 2009, le réseau Speed Burger a réalisé 18 millions d’euros de chiffres d’affaire, soit une progression de 19 % par rapport à l’année précédente et de 4 % à périmètre constant. Nous avons également structuré le siège, avec le recrutement d’un développeur de réseau, d’un responsable d’achats et des animateurs, mais aussi la création d’un service marketing. Une douzaine de personnes travaillent ainsi au siège, à Angers. En raison de la mise en place de cette organisation, nous n’avons ouvert que cinq points de vente supplémentaires, ce qui porte le total à 39. Pour 2010, nous envisageons 8 nouvelles implantations, sur des villes de plus de 50 000 habitants, en emplacement numéro 1 ou 1 Bis. En priorité : Metz, Strasbourg, Mulhouse, Besançon, Nîmes, Perpignan, Clermont Ferrand.


A lire également :

L'interview de Bruno Bourrigault (Speed Burger) : « Une enseigne familiale qui mise sur l’innovation »

Dernières actualités