Vidéo Forum franchise Lyon

S. Marcilhac (Simsize) : « Nous vendons des produits comme neufs au prix de l’occasion »

2017-11-25T08:40:00+02:00

25.11.2017, 


imprimer

Créé en 2015 dans le Sud de la France, ce concept fonctionne comme un magasin de dépôt-vente spécialisé dans les téléphones portables et smartphones. Aujourd’hui, le réseau regroupe 3 magasins et entend grandir grâce à la franchise. Plus de détails avec Samuel Marcilhac, co-fondateur de Simsize.

Lorsque Mélina et Samuel Marcilhac ouvrent leur premier magasin de téléphonie mobile à Espalion, dans l’Aveyron, le marché est déjà en plein essor. Nous sommes alors en 2009 et les Samsung et Apple se livrent une bataille sans merci pour sortir le smartphone dernier cri qui remportera les faveurs du plus grand nombre. Quelques années plus tard, le secteur est toujours aussi tendu et les nouvelles générations de smartphones se renouvellent avant même que le dernier modèle ne devienne véritablement passé de mode. Un marché est à prendre…


Vendre des smartphones d’occasion

Après avoir inauguré 3 points de vente de téléphonie multi-opérateurs dans le Sud de la France entre 2009 et 2011, Samuel et Mélina se concentre sur un tout nouveau concept : Simsize. Un premier magasin ouvre à Rodez en 2015, puis un deuxième à Albi et une succursale devrait voir prochainement le jour à Toulouse. « A la différence des autres enseignes spécialisées dans la téléphonie mobile, nous ne travaillons avec aucun opérateur ce qui signifie que nous ne vendons pas de forfait », résume Samuel Marcilhac. « Nous avons choisi de nous concentrer sur les mobiles en tant que tels et de leur donner une seconde vie », ajoute-t-il.

Les boutiques Simsize achètent auprès de particuliers des mobiles et tablettes qui sont ensuite reconditionnés dans les ateliers dont dispose chaque magasin avant d’être vendus. « Cela nous permet de vendre des produits comme neufs au prix de l’occasion : nous sommes en moyenne 20 à 30 % moins chers et cela peut aller jusqu’à -70 % pour les modèles plus anciens », précise le dirigeant.


Premiers pas en franchise

Actuellement, Simsize recherche ses premiers franchisés en France. « Idéalement, nous aimerions trouver un ou deux franchisés en 2018, et deux ou trois supplémentaires en 2019 », poursuit Samuel Marcilhac. Le droit d’entrée est fixé à 22 000 euros et un apport personnel de minimum 50 000 euros est conseillé pour ouvrir une boutique Simsize.

Propos recueillis par Widoobiz lors du Forum franchise Lyon (octobre 2017)

Dernières actualités