Franchise communication visuelle : SIGNARAMA décline son concept en comptoirs

2012-03-29T17:07:00+02:00

29.03.2012, 


imprimer

Signarama, enseigne de solutions de communication visuelle, compte une vingtaine de magasins, tous en franchise. Cette année, le réseau propose aux entrepreneurs indépendants un format comptoir d’une vingtaine de mètres carrés qui exige un apport personnel de 40 000 euros au lieu de 80 000 pour une boutique de 100 m².

Sorte de showroom, le comptoir Signarama est un espace de conseil et de vente, sans la partie technique, qui est assurée par le magasin franchisé le plus proche. Ce format peut permettre de se lancer seul de manière progressive et de se constituer les fonds nécessaires pour, au bout de 18 mois, recruter des salariés et ouvrir un magasin. Innovation du master-franchisé français, le comptoir Signarama devrait compter une dizaine d’implantations cette année et pourrait prochainement se développer dans plusieurs pays d’Europe.

L’enseigne continue à se développer partout en France et intensifie son développement dans le Nord et en Bretagne. Pour rejoindre le réseau, « il faut aimer chercher le client et être prêt à suivre le savoir-faire de l’enseigne », explique Rouba Fossat, responsable du développement de Signarama en France. « Il faut également d’excellentes qualités managériales, ainsi qu’un sens aigu de l’organisation. »

Créé en 1986 aux Etats-Unis, Signarama compte plus de 900 magasins répartis dans 50 pays. Le réseau conçoit et réalise tous types de supports de publicité visuelle : de la PLV, des enseignes, des impressions numériques, des vitrines, des stands, des habillages de véhicules, des néons… Lancé en France en 2002, Signarama a reçu le « Coup de cœur » de L’Express 2009 dans la catégorie « enseigne étrangère ».

Dernières actualités