Publi-interview franchisé

S. Theil (Senior Compagnie) : « J’ai été surpris par le démarrage à 200 % de mon activité »

2011-05-05T09:28:00+02:00

05.05.2011, 


imprimer

A 40 ans, Stéphane Theil a réalisé le projet qu’il portait déjà en lui lorsqu’il était étudiant, et a ouvert une agence Senior Compagnie à Boulogne-Billancourt, commune dans laquelle il a résidé durant 30 ans.

Stéphane Theil
Crédits photo : DR
Stéphane Theil, franchisé Senior Compagnie

Construction du projet

Ce qui vous a motivé à devenir créateur d’entreprise ?

Titulaire d’un DESS ingénierie sociale et urbaine et d’une maitrise en sociologie urbaine, j’ai ensuite travaillé sur différents projets liés au développement de quartiers en difficulté, en relation constante avec les responsables politiques et les acteurs institutionnels. Durant sept ans, j’ai créé puis dirigé un centre socio-culturel situé dans le Val-de-Marne, initié par une volonté politique. Ce centre, animé par une équipe de cinq animateurs et de 40 bénévoles - dont des retraités -, permettait d’offrir une grille d’activités pour toutes les générations, et notamment pour les seniors. Ayant toujours créé mon poste, je me suis rendu compte que le processus d’initiation d’une activité me motivait bien davantage que sa gestion quotidienne, et que le moment était venu d’analyser mon parcours professionnel et de me fixer de nouveaux objectifs.


Pourquoi avoir créé en franchise ?

Un bilan de compétences réalisé en 2009 a confirmé mon engouement et mes capacités pour le secteur du service à la personne, et plus particulièrement envers les personnes âgées. La piste d’une activité en franchise a été évoquée. En effet, intégrer un réseau de franchisés permet de gagner du temps en mutualisant des expériences, et d’être accompagné au démarrage. J’ai donc entamé des recherches sur Internet, discuté avec des franchisés œuvrant dans le multi-services à la personne. Je suis parvenu au constat que le multi-services relevait d’un concept trop large, et qu’il comportait une prise de risque importante. Finalement, je me suis rendu au Salon de la Franchise, afin de rencontrer les responsables de Senior Compagnie.

Choix de l’enseigne

Ce qui vous a séduit chez le franchiseur ?

Senior Compagnie est un jeune réseau et la perspective d’un nouveau challenge m’intéressait. De plus, la proximité géographique d’une première agence, installée dans le 15ème arrondissement de Paris, m’avait convaincu du potentiel de développement de cette activité. La personnalité du franchiseur a également été déterminante. Sa conception du service rendu auprès des clients, l’écoute dont il a fait preuve vis-à-vis de mes attentes, ainsi que sa disponibilité, m’ont rassuré avant la signature du contrat. Le concept de Senior Compagnie en était à ses débuts et le franchiseur avait également tout à y gagner si le lancement se passait bien. Cette évidence m’a doublement rassuré et je n’ai pas été déçu par la suite.


Comment avez-vous convaincu le franchiseur ?

La logique de mon parcours professionnel a été un atout certain. De plus, je connaissais bien le territoire de Boulogne-Billancourt, j’y avais mes repères, et je maitrisais les logiques du fonctionnement institutionnel et associatif. J’avais également une excellente perception des attentes de mes différents interlocuteurs.

Quotidien du franchisé

En quoi le savoir-faire de l’enseigne vous aide-t-il au quotidien ?

La formation de trois semaines, très intense, a été particulièrement bénéfique. Elle a porté sur l’ensemble des aspects liés à la gestion de l’activité, en réunissant des intervenants extérieurs, ainsi que les différents franchisés Senior Compagnie, et tout particulièrement l’agence de Paris 15ème, qui a ainsi pu partager son expérience. Auparavant, j’avais trouvé un local, démarché mes futurs partenaires, et mené des entretiens d’embauche, seul ou accompagné par mon franchiseur. L’agrément qualité était également indispensable pour pouvoir débuter officiellement le 1er octobre 2010. J’ai été surpris par le démarrage à 200 % de mon activité. La franchise m’a permis de gagner du temps, d’être rapidement opérationnel. Dès le 4 octobre, mon premier client a été prescrit par un hôpital. Mon agence gère aujourd’hui 30 clients, avec 15 intervenantes, et mes objectifs initiaux de développement ont été totalement dépassés.


Bénéfices et contraintes de votre nouvelle vie de franchisé ?

Je suis très satisfait du démarrage efficace de l’activité. Je viens d’embaucher une coordonnatrice à mi-temps, qui va notamment s’occuper du suivi de la clientèle, afin que je puisse m’investir davantage dans la dimension commerciale de ma fonction. Je m’épanouis désormais dans une activité dont je maitrise de mieux en mieux les rouages et j’ai gagné en indépendance de fonctionnement. J’exerce un métier gratifiant, qui apporte une réelle utilité sociale. Lorsque le client est content, que les proches sont rassurés, et que les acteurs socio-médicaux sont également satisfaits de la qualité du service rendu, c’est l’ensemble du concept Senior Compagnie qui gagne en notoriété. En contrepartie, mon sommeil est moins serein qu’à l’époque où j’étais salarié. Il est par conséquent essentiel de pouvoir s’appuyer au démarrage sur les bons interlocuteurs et de dénicher les meilleures compétences. Et mes choix sont sans regret !

Dernières actualités