Publi-interview franchiseur

J. Louvel (Savour Club) : « Nous recherchons des passionnés du vin »

2010-02-16T09:23:00+02:00

16.02.2010, 


imprimer

Enseigne historique de vente de vin par correspondance, Savour Club développe aujourd’hui son réseau de cavistes détaillants à travers la franchise. Décryptage du concept avec Jean Louvel, responsable développement réseau de Savour Club.

Jean Louvel, Savour Club
Crédits photo : DR
Jean Louvel, responsable développement réseau de Savour Club.

Intérêt du concept

Originalité et pertinence du concept ?

Créé en 1964, Savour Club a pour métier historique la vente de vin par correspondance. Depuis 1979, nous avons également développé un réseau de caves en France et en Europe, en canal de distribution secondaire. Aujourd’hui, la vente par correspondance est de plus en plus concurrencée par Internet, tandis que les 10 caves françaises sont stables, voire en progression. Nous avons donc décidé de pérenniser ce modèle en lançant une stratégie de maillage de l’ensemble du territoire. Nous pouvons nous appuyer sur 30 ans d’expérience de caviste détaillant, ce qui nous situe comme l’une des plus anciennes enseignes du secteur. Notre point fort est de proposer une offre moyen et haut-de-gamme, à des prix très attractifs car nous sommes nous-mêmes négociants auprès des producteurs.


Pourquoi la franchise comme mode de développement ?

La franchise est un des contrats les plus cadrés en matière de droit de la distribution, ce qui correspondait bien à l’assistance que nous souhaitions apporter à nos partenaires. Nous avons donc fait appel à un avocat spécialisé en droit de la franchise pour réaliser un audit de plusieurs mois, afin d’identifier les forces et les faiblesses de nos magasins et de nos concurrents. Nous avons démarré notre campagne de recrutement en juin 2009, lors du Salon des Entrepreneurs de Lyon. Notre premier franchisé ouvrira en avril prochain à Aix-en-Provence.


Facteurs de rentabilité et de pérennité du concept ?

Les franchisés atteignent leur retour sur investissement au bout de 3 ans ½, rémunération comprise. Ils disposent de trois atouts majeurs. D’abord, ils bénéficient de la force du groupe Savour Club (40 millions d’euros de chiffre d’affaires), qui propose une centrale d’achat performante sur les grands crus : les cavistes réalisent 85 % de leurs achats par ce biais, les 15 % restant leur permettant de s'approvisionner directement auprès des producteurs locaux, pour s’adapter aux attentes de la clientèle. Ensuite, nous mettons à leur disposition la fraction de notre fichier client national, qui contient un million de contacts, correspondant à leur territoire exclusif. Cela représente 4 500 personnes pour le franchisé d’Aix-en-Provence, par exemple. Enfin, nous mettons en place un plan de communication national performant pour attirer la clientèle, puisque c’est l’un des métiers historiques du Savour Club. Nous réalisons ainsi une dizaine d’opérations par an, envoyées directement aux clients de nos franchisés.

Transmission du savoir-faire

Formation initiale ?

Notre formation se déroule sur 4 semaines. La première semaine a lieu au sein de l’Université du vin de Suze-la-Rousse, dans la Drôme, une des écoles françaises les plus réputées de la profession. L’objectif est de rappeler aux nouveaux franchisés les bases de l’œnologie et de leur apprendre à faire déguster des vins à leurs clients. C’est également l’occasion de leur faire une première présentation de la gamme de produits Savour Club, qui compte 3 000 références. La deuxième semaine de formation se tient au siège et porte sur les relations franchiseur-franchisés, la communication, le système informatique et les procédures. Enfin, le cursus s’achève par deux semaines d’immersion dans l’une de nos succursales.


Les profils recherchés
Savour Club recherche des passionnés du vin, ayant une histoire forte avec cet univers – un test de connaissances vinicoles est d’ailleurs réalisé au cours de la sélection. Il faut également un profil de gestionnaire de centre de profit, ayant des compétences en comptabilité et en ressources humaines, avec un esprit de chef d’entreprise.

Aide au lancement ?

Chaque franchisé est assisté tout au long de la création de son entreprise, de la recherche de financement à la négociation des baux immobiliers. Il bénéficie ensuite de 5 jours de présence d’un animateur du siège, pour la mise en place du magasin et le plan de communication d’ouverture. De plus, nous lui allouons une dotation de 500 bouteilles à offrir aux 500 premiers clients du magasin.


Assistance durant les premiers mois ?

Contractuellement, nous nous engageons à au moins une visite trimestrielle auprès de chacun de nos franchisés.


Points-clés de votre accompagnement jusqu’à la fin du contrat ?

Nous organisons deux conventions annuelles réunissant tout le réseau. Dès que le nombre de franchisés sera suffisant, nous mettrons également en place des réunions trimestrielles thématiques. Par ailleurs, chaque franchisé bénéficie de sa page dédiée sur notre site internet. Enfin, nous proposons des formations régulières sur des produits spécifiques, comme les vins italiens.

Activité du réseau

Faits marquants en 2009 ?

Ayant démarré notre campagne de recrutement en juin dernier, notre objectif de 2009 était d’abord de mesurer l’attrait de Savour Club auprès des candidats entrepreneurs. Bilan : 360 demandes de documentation reçues, 60 personnes rencontrées, 10 avec lesquelles nous discutons et 5 ouvertures prévues en 2010. Nous opérons une sélection importante, pour ne pas commettre d’erreur de recrutement.


Chiffres-clés
Un magasin franchisé Savour Club, c’est :
- 100 à 150 m² de surface de vente
- 1 à 3 collaborateurs, franchisé compris
- un chiffre d’affaires annuel de 600 000 euros

Perspectives de développement ?

Par la suite, nous comptons nous développer à un rythme de 10 ouvertures par an pendant 5 ans. Nous ciblons les villes d’au moins 30 000 habitants, avec des zones de chalandise de 60 à 70 000 personnes. Nous privilégions notamment le Grand Ouest, car notre fichier client y est important et nous n’avons pas encore de magasins implantés dans cette région.


Signe majeur de la bonne santé de votre réseau ?

Le nombre de candidatures que nous avons reçues en 6 mois montre la notoriété de Savour Club et l’intérêt de notre proposition de franchise.

Dernières actualités