RIVALIS va entrer au marché libre de NYSE-Euronext Paris

2009-05-28T12:35:00+02:00

28.05.2009, 


imprimer


A l’occasion de son introduction au Marché libre de la bourse de Paris, Rivalis, réseau national d’aide à la gestion des petites entreprises, artisans, commerçants et professions libérales, a présenté aujourd’hui ses perspectives d’évolution.
Avec un chiffre d’affaires en progression de 11 % - qui est passé de 2,104 millions d’euros en 2007 à 2,34 millions d’euros en 2008 – et des résultats nets positifs de 250 000 euros, Rivalis s’est présenté comme une valeur sûre au risque limité.
Séduisant ainsi les investisseurs privés avant même d’être inscrite sur le Marché libre de NYSE-Euronext Paris, l’entreprise annonce avoir déjà réalisé une augmentation de capital de 750 000 euros. L’inscription sur le marché libre devrait intervenir le 12 juin prochain au cours de 8,93 euros par action valorisant le Groupe Rivalis à 10 millions d’euros.
Pour cette opération, la société a été conseillée par Allegra Finance, Listing Sponsor sur NYSE-Euronext.

La levée de fonds et l’introduction en Bourse sur le Marché libre vont permettre au groupe alsacien d’être en phase avec ses ambitions et l’étendue de son marché qui couvre 96 % des entreprises françaises, soit environ 2 900 000 unités. Il se donne ainsi les moyens d’augmenter rapidement ses équipes et sa communication, deux éléments clés de la réussite de ses projets.
« Sans dévaloriser la culture du groupe qui fait recette depuis plus de 15 ans, précise en conférence de presse Lionel Valdan, codirigeant du Groupe Rivalis, nous entendons donner des moyens supplémentaires à nos experts pour leur permettre de développer rapidement leur chiffre d’affaires et élargir leur champs d’action. Quant aux clients utilisateurs de notre méthode, ils sont au centre de nos préoccupations. Nous les aidons à exercer leur métier dans de bonnes conditions. D’ailleurs, dans les TPE où les experts Rivalis interviennent, les résultats sont systématiquement en hausse et 77 % des petits patrons estiment mieux gagner leur vie. C’est en cela que nous puisons nos motivations et pour cela que nous espérons participer au développement durable des entreprises »
Lionel et Damien Valdan ambitionnent la création d’un million d’emplois qui engendrerait 60 milliards d’euros d’investissements supplémentaires et générerait une hausse de 35 milliards sur les résultats des entreprises.

 

Dernières actualités